assurance punaise de lit

L’assurance habitation prend-elle en charge les punaises de lit ou autres nuisibles ?pour seulement 45 euros par mois Comment bien détecter les punaises de lit

Que l’on soit propriétaire ou locataire, l’assurance habitation est une couverture importante pour se protéger contre les dommages causés aux biens et, grâce à la responsabilité civile, aux personnes. Elle permet ainsi d’être indemnisé en cas de sinistres provoqués par des événements identifiables (incendie, dégât des eaux, catastrophe naturelle, etc.). Mais l’assurance habitation prend-elle en charge les dégâts dus à la présence de nuisibles dans la maison ou l’appartement ?

La réponse est (probablement) : non. En effet, il y a de fortes chances pour que votre assurance habitation ne vous couvre pas contre les punaises de lit ou autres nuisibles. En général, seules les personnes ayant souscrit une extension de garantie ou une option spécifique sont indemnisées pour ce type de sinistres. Et il est important de souligner que dans les faits, les compagnies d’assurance proposant une telle protection ne sont pas si nombreuses.

Pourtant, c’est une évidence, ces petites bêtes peuvent être réellement dévastatrices. En cas d’infestation, elles sont susceptibles de provoquer des dommages aux biens comme aux habitants du logement, et s’en débarrasser implique des dépenses significatives.

Malgré cela, les nuisibles ne sont pas considérés comme des événements identifiables justifiant une prise en charge par l’assurance habitation. La raison principale évoquée par les assureurs pour cette exclusion généralisée des contrats est simple : les sinistres provoqués par les nuisibles dans le logement seraient liés au défaut d’entretien. Traduction : la responsabilité incombe aux assurés.

De fait, globalement, rien n’est couvert par l’assurance habitation – qu’il s’agisse par exemple des frais de désinsectisation de l’appartement ou plus largement des dommages divers causés à votre habitation par les nuisibles.

Que faire si des nuisibles infestent ma maison ou mon appartement ?Comment bien détecter les punaises de lit

ien que l’assurance habitation ne puisse pas faire grand-chose contre les punaises de lit et autres nuisibles, des solutions sont à votre portée.Les punaises de lit : comment les détecter et comment les éradiquer ?

  1. Identifiez les nuisibles : la première étape indispensable est donc l’identification. Rongeurs, blattoptères, carnivores, termites, siphonaptères : pour combattre efficacement votre ennemi, mieux vaut-il le connaître.
  2. Déterminez l’étendue du problème : les démarches ne sont pas les mêmes quand l’infestation se limite à une habitation individuelle ou quand celle-ci touche tout un immeuble.
  3. Procurez-vous les produits adaptés : certaines situations pourront se régler simplement à l’aide de produits disponibles en grande surface ou parfois, dans des magasins spécialisés. Les pièges, insecticides et autres répulsifs peuvent suffire pour exterminer les nuisibles dans la maison, ou en tout cas contenir leur propagation.
  4. Faites appel à un professionnel : même si les produits cités précédemment s’avèrent généralement efficaces, éradiquer le problème définitivement et prévenir de prochaines infestations requiert l’intervention d’un professionnel. Par exemple, il est incroyablement difficile de se débarrasser des punaises de lit, pour lesquelles la désinsectisation complète de l’appartement ou de la maison peut être indispensable.

En fonction de votre situation, il pourra donc être judicieux de chercher une assurance habitation couvrant les nuisibles.

L’intervention pour exterminer les punaises de lit coûte en moyenne 650 €, un véritable investissement susceptible de se renouveler si vous êtes propriétaire. Depuis 2010, leur prolifération s’est accélérée, et leur présence est bien plus commune qu’auparavant. Et comme nous l’avons vu, ce fléau n’est pas le seul à anticiper.

Si vous avez des punaises de lit chez vous et que vous vivez en immeuble, pensez à interroger vos voisins ! Il n’est pas improbable que l’infestation soit étendue à d’autres appartements

Que faire en cas de punaises de lit dans son logement ?

Les punaises de lit sont des insectes de type siphonaptère, qui a 6 pattes et qui mesure au maximum 7 mm. Leur corps est brun et ovale, ce qui permet de les distinguer à l’œil nu.

Ces insectes sont un véritable désastre lorsqu’ils s’introduisent dans une maison. En effet, ils se nourrissent de sang et vous piquent donc pendant la nuit, ce qui peut être dérangeant.

C’est d’autant plus embêtant si vous êtes allergique, car vous pourriez faire une mauvaise réaction. Par contre, à la différence d’autres nuisibles (ex : rats, souris), la punaise de lit n’engendre pas de dégâts dans votre habitation.

Les signes qui prouvent que vous êtes bien infesté par des punaises de lit sont les suivants :

  • Des traces noires sur vos draps : cela peut représenter les déjections des insectes;
  • Des piqûres au réveil : si vous avez plusieurs piqûres sur tout le corps au réveil, il est fort probable qu’il y ait des punaises de lit ;
  • Des traces de sang sur vos draps : dans la nuit si la punaise vous pique, il est possible que vous l’écrasiez sans faire exprès, comme elle se nourrit de votre sang, il est possible que cela fasse des traces sur vos draps.

Parfois, un insecticide acheté en grande surface ou en magasin spécialisé peut suffire à faire partir ces nuisibles. Néanmoins, il ne suffit pas de les faire disparaître, il faut également lutter contre leur reproduction. C’est une tâche moins aisée si vous ne vous y connaissez pas.

C’est pourquoi, le plus souvent, il est essentiel de faire appel à un professionnel. Ainsi, vous évitez que les punaises reviennent quelques semaines ou mois après, ce qui est souvent le cas si l’intervention n’est pas réalisée par un spécialiste.

Si vous habitez en copropriété, pensez à demander à vos voisins s’ils rencontrent le même problème. Si c’est le cas, contactez le syndicat, car la désinsectisation devra être faite dans tout l’immeuble et non seulement dans votre logement.

Si vous êtes locataire, vous devez appeler votre propriétaire pour le prévenir du problème.

En moyenne, le coût d’une désinsectisation pour lutter contre des punaises de lit est de 650.

L’assurance habitation peut-elle prendre en charge les dommages causés par des punaises de lit ?Les punaises de lit : comment les détecter et comment les éradiquer ?

Nombreux sont les Français à être touchés par des punaises de lit chaque année. Bien que ces insectes ne génèrent généralement pas de dommages au bien, ils sont très embêtants et nécessitent l’intervention d’un professionnel.

Il est alors normal de se poser la question de la prise en charge de l’assurance habitation. Pouvez-vous obtenir une indemnisation ? À quelle hauteur ?

Eh bien, dans la majorité des cas votre multirisque habitation ne prendra pas en charge les coûts liés aux punaises de lit. Et ce, que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement.

En fait, cela dépend des garanties que vous avez souscrites. L’assurance habitation a pour objectif de verser une indemnisation pour les sinistres facilement reconnaissables (dégât des eaux, vol, incendie), qui sont couverts au contrat.

Si vous souhaitez que votre contrat prenne en charge les punaises de lit, vous devrez alors souscrire une extension de garantie spécifique à ce risque. Certains contrats haut de gamme l’incluent d’office dans les garanties. Néanmoins, en réalité, il est assez rare que les assureurs proposent cette extension.

Si vous ne disposez pas d’une garantie pour les punaises de lit, vous ne serez donc pas indemnisé pour l’intervention du professionnel ou l’achat de produits de désinsectisation. En fonction de votre statut, propriétaire ou locataire, vous devrez payer vous-même la facture.

Or, le coût d’une intervention professionnelle peut vous coûter très cher. Il est donc préférable de souscrire une extension de garantie pour les punaises de lit et les autres nuisibles, si votre assureur le propose.

ON SE PREND PLUS LA TETE POUR 45 EUROS PAR MOIS NOUS COUVRONS TOUT VOS SOUCI AVEC DERATPRO 01 83 80 60 69 Comment bien détecter les punaises de lit

Reconnaître les punaises de lit et leurs œufs

Les punaises de lit possèdent les caractéristiques suivantes :

  • Elles sont visibles à l’œil nu.
  • Les punaises adultes sont généralement brunes. Lorsqu’elles sont gorgées de sang, leur couleur va du rouge au brun foncé.
  • Elles sont de forme ovale et ont environ la taille d’un pépin de pomme aplati, soit de 4 à 7 mm de longueur.
  • Elles ne sautent pas et ne volent pas.
  • Elles se déplacent à la vitesse d’une fourmi.
  • Elles ont une durée de vie de 5 à 6 mois. Cependant, elles peuvent vivre plus d’un an sans se nourrir lorsqu’elles se mettent en état de dormance.

Les œufs des punaises de lit possèdent les caractéristiques suivantes :

  • Ils sont blanchâtres.
  • Ils sont de la grosseur d’une tête d’épingle.
  • Ils sont disposés en grappes et fixés un peu partout, dans de petits espaces serrés.
  • Ils éclosent environ de 10 à 14 jours après avoir été pondus.

Détecter la présence de punaises de lit

Les punaises de lit sont actives surtout la nuit. Elles vivent principalement dans la chambre à coucher. Elles fuient la lumière et s’abritent dans des endroits sombres, étroits et peu accessibles.

Certains indices permettent de détecter la présence de punaises de lit.

Indices qui peuvent se trouver sur la peau :

  • piqûres semblables à celles des moustiques, qui provoquent des démangeaisons;
  • piqûres sur les parties du corps laissées découvertes pendant les heures de sommeil. Les premières piqûres peuvent être regroupées ou alignées sur la peau de la personne qui a dormi dans un endroit fortement infesté. Par la suite, si la personne continue à vivre dans l’endroit infesté, les piqûres apparaîtront un peu partout sur sa peau.

Indices qui peuvent se trouver dans le lit :

  • petites taches noires sur les draps, le matelas ou le sommier. Ces taches proviennent des excréments des punaises de lit;
  • présence de punaises de lit vivantes ou mortes, de peaux de punaises qui ont mué ou d’œufs près du dormeur. Ces traces peuvent se trouver dans le lit ou près du lit.

Cachettes des punaises de lit

Au début d’une infestation, les punaises de lit ont tendance à se cacher près de l’endroit où elles se nourrissent. Elles se cachent ainsi sur le matelas et le sommier, près de la personne qu’elles vont piquer durant son sommeil.

Dès que l’infestation devient plus importante, les punaises peuvent se disperser et se cacher ailleurs dans la chambre à coucher. Elles peuvent ensuite se déplacer dans les autres pièces.

Voici des exemples de cachettes possibles :

  • le sommier, les coutures et le dessous du matelas, et les ourlets des articles de literie;
  • la tête de lit, le mobilier de chambre et les tiroirs;
  • les vêtements, les sacs à dos ou à main et les valises;
  • les chaises, les fauteuils roulants, les sofas et les housses;
  • les tapis et les rideaux;
  • les moulures et les cadres de fenêtres ou de portes;
  • le derrière des plinthes chauffantes et des prises électriques;
  • la tapisserie décollée, les cadres et les affiches;
  • les fissures dans le plâtre, le bois ou le plancher;
  • les papiers, les livres, les téléphones, les radios et les horloges.

Connaître les modes de propagation des punaises de lit

Plus l’infestation est importante, plus les punaises de lit se déplacent dans les autres pièces de la résidence et dans d’autres logements.

Les punaises de lit peuvent s’introduire partout, même dans les maisons et les hôtels les plus propres. Elles peuvent circuler dans des endroits peu accessibles et très étroits, tels qu’une fente de l’épaisseur d’une carte de crédit.

Les punaises de lit se propagent :

  • par contact étroit avec des articles d’usage courant infestés, tels que des vêtements, des sacs à main, des fauteuils roulants, des matelas, des sofas, etc.;
  • lors du transport d’articles infestés, surtout lors des déménagements;
  • par les murs, les plafonds et les planchers, en se faufilant dans la tuyauterie, les conduits, les câbles électriques ou d’autres ouvertures;
  • par les draps, les vêtements ou tout autre textile apporté dans les salles de lavage ou les buanderies;
  • par les articles usagés infestés achetés dans les marchés aux puces, les friperies, les commerces de meubles usagés;
  • lors de la cueillette de meubles ou d’objets infestés laissés dans la rue;
  • pendant les voyages, dans les bagages, les sacs, les vêtements ou les sacs de couchage infestés.

Prévenir l’infestation de punaises de lit

Voici quelques conseils pour éviter les infestations de punaises de lit.

Évitez les encombrements

Évitez d’accumuler des objets et de les laisser traîner dans votre résidence. Vous réduisez ainsi le nombre d’endroits où les punaises de lit peuvent se cacher.

Inspectez les vêtements usagés que vous vous procurez

Soyez vigilant lorsque vous vous procurez des vêtements usagés. Prenez toujours soin de les inspecter. Transportez-les dans un sac fermé hermétiquement, c’est-à-dire de façon à ce que rien ne puisse en sortir ou y entrer. De retour chez vous, traitez les vêtements en suivant les recommandations pour traiter les textiles et les objets.

Inspectez les articles usagés que vous vous procurez

Évitez de rapporter chez vous des articles usagés en mauvais état ou abandonnés sur les trottoirs, comme des matelas, des sommiers, des meubles en bois ou rembourrés. Des punaises de lit pourraient infester ces articles.

Si vous décidez quand même de rapporter chez vous un de ces articles usagés, inspectez-le avec soin. Traitez-le à la vapeur chaude en suivant les consignes pour un traitement sans sécheuse ni laveuse. Placez les matelas ou les sommiers dans une housse antipunaises après les avoir traités à la vapeur chaude.

Préparez votre déménagement

Avant de choisir une entreprise de déménagement, informez-vous des mesures proposées pour les punaises de lit.

Tous vos vêtements, rideaux, literies ainsi que vos matelas, meubles et autres effets devraient être placés dans des sacs de plastique fermés hermétiquement.

Fermez vos boîtes de carton et bouchez les trous et les fissures avec du gros ruban adhésif.

Le jour du déménagement, inspectez le camion avant d’y charger vos meubles et autres effets. Assurez-vous qu’il a été nettoyé (vapeur chaude, aspirateur, désinfectant) et surtout, qu’il est exempt de punaises.

S’il y avait des punaises dans votre ancien logement et qu’elles n’ont pas été exterminées avant votre départ, elles peuvent déménager avec vous. Un nouveau logement ne les fera pas disparaître.

Dans votre nouveau logement

Avec une lampe de poche, inspectez les pièces, surtout les chambres, pour vérifier s’il y a des punaises de lit ou des œufs. Inspectez toutes les cachettes des punaises de lit.

Si vous trouvez des punaises, informez immédiatement le propriétaire qui devra faire appel à un exterminateur certifié.

Évitez d’appliquer vous-même des insecticides pour tenter de vous débarrasser des punaises. Cela peut nuire à votre santé et rendre les punaises plus difficiles à éliminer.

Suivez les conseils de préparation des lieux avant l’extermination et pour le traitement des textiles et des objets.

Prenez des précautions en voyage

Lorsque vous allez à l’hôtel, placez vos valises sur les supports à bagages ou dans le bain. Évitez de ranger vos vêtements et vos effets personnels dans les tiroirs ou de les placer sur le sol ou sur le lit.

Inspectez brièvement votre chambre, particulièrement votre lit. Si vous détectez la présence de punaises de lit dans la chambre, sur vos vêtements ou ailleurs, mettez tous vos effets personnels dans un sac de plastique. Fermez-le hermétiquement et conservez vos effets dans ce sac jusqu’à ce que vous les traitiez. Pour traiter vos effets personnels, suivez les recommandations pour traiter les textiles et les objets.

Inspectez vos bagages au retour de voyage

Dès votre retour, déposez vos valises sur une surface dure, comme le plancher de la salle de bain, de l’entrée ou du garage. Inspectez-les avec soin.

Si vous soupçonnez la présence de punaises de lit, traitez vos valises et leur contenu en suivant