DERATPRO Blog CHENILLES PROCESSIONNAIRES 78

CHENILLES PROCESSIONNAIRES 78

TRAITEMENT CHENILLES PROCESSIONNAIRES 78.
Les chenilles processionnaires - Ville de Verrières le Buisson

Des chenilles processionnaires, potentiellement mortelles pour les chiens, et dangereuses pour l’homme ont été signalées près de Beauvais, dans le département 78.

 

Les chenilles processionnaires du chêne sont particulièrement actives entre avril et septembre. La Lorraine n’est pas épargnée.

C’est en se promenant dans les bois qui longent le musée de l’aviation de Warluis (Oise) que des riverains ont découvert des chenilles processionnaires, début juin.

Signalement à la mairie

Dans la foulée, les habitants de la commune, située à cinq kilomètres de Beauvais, ont signalé la présence de l’espèce à la mairie.
Le maire de Warluis (Oise) a pris contact avec l’Office national des forêts (ONF) et a alerté ses habitants sur les réseaux sociaux en publiant ce jeudi un « mode d’emploi pour fabriquer des éco-pièges maison ».L’alerte est très sérieuse dans l’Oise
« On ne va pas tarder à en avoir ailleurs », confie la maire à , alors que la commune est « entourée de bois ». Un danger pour les hommes, mais aussi pour les animaux de compagnie.

Mini harpons et protéine urticante, les armes redoutables des chenilles processionnaires

En ce mois de juin, les pollens nous font éternuer, les moustiques nous piquent, et les chenilles processionnaires nous irritent. Romain Jacquemin et Hubert Schmuck, experts de l’Office national des forêts, nous emmènent dans la forêt domaniale de Sarrebourg en Moselle à la rencontre de la processionnaire du chêne, cousine de celle du pin. Depuis quelques années, ce lépidoptère « ravageur », présent en Europe de l’Ouest, notamment dans les régions du nord et de l’est de la France, fait beaucoup parler de lui. Depuis le 25 avril, un décret le classe même comme espèce nuisible à la santé humaine.

Quelques faisceaux de lumière percent les feuillages et éclairent les sentiers de la forêt. Ces bois humides aux températures douces sont un éden pour la biodiversité. La chenille processionnaire du chêne en fait partie. D’arbre en arbre, cette espèce grégaire ne se déplace jamais sans ses consœurs. Comme toute chenille, les processionnaires du chêne fonctionnent par cycle

Les chenilles processionnaires sont pourvues de poils très urticants pour les animaux. Un véritable poison pour les chiens car un seul contact avec les muqueuses peut entraîner le déclenchement d’une insuffisance respiratoire et cardiaque, jusqu’à la mort.

En cas de symptômes, le transport vers un service d’urgence vétérinaire est la meilleure décision.

Des réactions inconfortables

Pour les hommes, en cas de contact, une sensation d’intense brûlure pourrait survenir avec des symptômes d’insuffisance respiratoire.


À lire aussi Chenilles processionnaires en l’Île-de-France

Des chenilles processionnaires mortelles pour votre chien signalées dans l’Oise
L’être humain pourrait aussi subir des réactions cutanées. En cas de doute, il est recommandé de consulter rapidement un pharmacien, un médecin voire d’appeler le 15.

Comment être sûr qu’il s’agit de chenilles ? Comment les identifier ?
Il existe deux types de chenilles processionnaires : les processionnaires du pin sont les larves du papillon de nuit appelé Thaumetopoea pityocampa, tandis que les chenilles processionnaires du chêne sont les larves du Thaumetopoea processionea. Relativement proches, leur différence se trouve au niveau de leur alimentation qui leur fait préférer les aiguilles de pins, ou les feuilles des chênes. Si, les processionnaires du chêne ne se rencontrent que très rarement au sol, puisqu’elles s’alimentent et se transforment directement dans l’arbre, les processionnaires du pin vont descendre en procession le long des troncs pour venir se nymphoser dans le sol. Cette “procession” a généralement lieu vers le mois de mars, au début du printemps. D’abord cantonnées dans le Sud Ouest de la France pour les processionnaires du pin, et dans l’Est pour les processionnaires du chêne, on peut désormais les trouver sur l’ensemble du territoire. A l’automne, les chenilles construisent un abri en fil de soie, sur la branche des arbres, pour y passer l’hiver. Un nid peut compter plusieurs centaines de chenilles, et permettent de détecter leur présence.
La présence de chenilles processionnaires dépend directement de la présence d’arbres pour les abriter, pins ou chênes c’est selon. Un papillon mâle peut voler jusqu’à 50 km, une femelle 3 ou 4. Quand une femelle est fécondée, aux environs de mi-juin, elle s’envole et dépose entre 70 et 300 œufs, sur les aiguilles et feuilles des arbres. Les chenilles éclosent 30 à 45 jours après la ponte. Ainsi, de nouvelles colonies se forment jusqu’à quelques kilomètres autour de la colonie précédente. D’abord cantonnées à des régions précises du territoire, les aléas climatiques font que l’on en trouve de plus en plus tôt dans la saison, et un peu partout dans l’Hexagone, y compris dans les centres villes.
Quels sont les risques ?

Qu’elles soient du pin ou du chêne, les chenilles processionnaires sont des insectes hautement nuisibles, dont la prolifération est fortement problématique. Elles sont d’abord une menace pour les arbres qu’elles colonisent. En se nourrissant des aiguilles ou de feuilles, elles rendent les arbres vulnérables, diminuent leur capacité de photosynthèse et donc leur croissance, les exposent davantage aux maladies ou parasites, pouvant aller jusqu’à entraîner leur mort en cas d’infestation extrême.

Ensuite, elles sont une menace importante pour les hommes et les animaux domestiques. En effet, les chenilles sont recouvertes d’une grande quantité de poils microscopiques (jusqu’à 1 million), qu’elles “libèrent” lorsqu’elles se sentent menacées. Très volatiles, ces poils sont aussi hautement urticants et peuvent entraîner des allergies, allant de démangeaisons ou irritations, jusqu’à des oedèmes, voire des chocs anaphylactiques. En cas d’ingestion par des animaux domestiques, les poils peuvent provoquer des nécroses au niveau de la langue qu’il convient de traiter au plus vite.

Hygiène Biotech, le spécialiste de l’éradication des chenilles processionnaires

  • Chenilles éliminées ou remboursé !
  • Traitement chenilles processionnaires sur Marseille, Aix-en-Provence, Toulon, …
  • Traitement chimique ou naturel
  • Traitement personnalisé à la carte
  • Experts agréés Certibiocide
certibiocide
certibiocide
certibiocide

Envahissante et urticante, la chenille processionnaire du pin est un insecte de la famille des lépidoptères. De plus en plus présente en France, la chenille processionnaire est un véritable danger et est notamment connue pour les risques sanitaires qu’elle engendre aussi bien chez les humains que chez les animaux domestiques.

On retrouve ce parasite principalement sur les conifères comme le pin, le cèdre ou le douglas, qu’il défolie de façon très prononcée. Son cycle de vie spécifique demande des connaissances biologiques et techniques particulières.

DIAGNOSTIC GRATUIT PRÉCIS Résultat 100% Garanti | Une vraie tranquillité
APPELEZ-NOUS 7/7 07 55 54 91 87
OU NOUS VOUS RAPPEL
Chenilles processionnaires

 

Related Post