comment éliminer les punaise de lit

Voici l’ordre des pratiques pour trouver des punaises de lit .

nous venons faire une détection gratuite.

  1. Inspectez votre lit. Les punaises de lit sont le plus souvent trouvées dans les lits, les sommiers et les matelas. Recherchez les signes suivants d’une infestation de punaises de lit :

    • Des taches de sang sur les draps, le matelas ou le sommier.
    • Des déjections de punaises de lit, qui sont de petites taches noires ou brun foncé.
    • Des peaux de punaises de lit, qui sont de petites coques vides que les punaises de lit laissent derrière elles lorsqu’elles muent.
    • Des punaises de lit vivantes ou mortes.
  2. Inspectez vos vêtements et vos bagages. Les punaises de lit peuvent se cacher dans les vêtements, les bagages et d’autres objets personnels. Recherchez les signes suivants d’une infestation de punaises de lit :

    • Des taches de sang sur les vêtements ou les bagages.
    • Des déjections de punaises de lit, qui sont de petites taches noires ou brun foncé.
    • Des peaux de punaises de lit, qui sont de petites coques vides que les punaises de lit laissent derrière elles lorsqu’elles muent.
    • Des punaises de lit vivantes ou mortes.
  3. Inspectez les autres pièces de votre maison. Les punaises de lit peuvent se propager à d’autres pièces de votre maison, telles que le canapé, le fauteuil, le bureau et les armoires. Recherchez les signes suivants d’une infestation de punaises de lit :

    • Des taches de sang sur les meubles.
    • Des déjections de punaises de lit, qui sont de petites taches noires ou brun foncé.
    • Des peaux de punaises de lit, qui sont de petites coques vides que les punaises de lit laissent derrière elles lorsqu’elles muent.
    • Des punaises de lit vivantes ou mortes.
  4. Utilisez un détecteur de punaises de lit. Les détecteurs de punaises de lit peuvent aider à détecter les punaises de lit, même si elles sont minuscules.

  5. Demandez l’aide d’un professionnel. Si vous pensez avoir une infestation de punaises de lit, il est préférable de demander l’aide d’un professionnel. Un professionnel peut effectuer une inspection complète de votre maison et fournir un traitement efficace.

Voici quelques conseils supplémentaires pour trouver des punaises de lit :

  • Inspectez votre maison à la lumière du jour. Les punaises de lit sont plus faciles à voir à la lumière du jour.
  • Utilisez une loupe. Une loupe peut vous aider à voir les punaises de lit et leurs œufs.
  • Inspectez les endroits où les punaises de lit se cachent. Les punaises de lit se cachent souvent dans les coutures des matelas, des sommiers et des meubles. Elles peuvent également se cacher dans les fissures et les crevasses des murs, des planchers et des plafonds.

Si vous trouvez des punaises de lit, il est important d’agir rapidement pour les éliminer. Les punaises de lit peuvent se propager rapidement et devenir difficiles à trouver .

video les punaise de lit.

La saison des punaises de lit « commence en mai » et le pic d’interventions « arrive en août ou septembre » (illustration). ADONIS FRANCE

Elles peuvent sévir dans des hôtels, des cinémas, des trains, mais surtout dans des chambres. Les punaises de lit sont en pleine recrudescence en France, mais quelques précautions peuvent être utiles pour s’en prémunir.

Comment les reconnaître ?

L’avantage, s’il faut en trouver un : la punaise de lit est visible à l’œil nu. À l’âge adulte, elle mesure entre 4 et 7 mm, elle est ovale, plate et marron, mais peut tirer vers le rouge lorsqu’elle se gorge de sang humain. Ses piqûres provoquent des boursouflures semblables à des boutons de moustique rapprochés.

Pour les débusquer en pleine journée, il faut chercher dans les endroits propices à la nidification, à proximité du lit, où elles se regroupent. « Elles se mettent facilement dans des interstices de quelques millimètres, dans les coutures du matelas, les têtes de lit, les plinthes », précise un responsable d’exploitation de la société Techmo Hygiène.

Les sociétés spécialisées peuvent utiliser des chiens capables de dénicher les punaises de lit. « On y a souvent recours quand on doit vérifier si un immeuble est bien infesté et quels sont les appartements concernés », poursuit le responsable d’exploitation.

Comment s’en prémunir ?

Souvent en déplacement à l’étranger pour son travail, Maxime, 49 ans, a vu des hôtels se battre contre ce fléau. Depuis, il applique des règles strictes : « On laisse sa valise fermée, on vaporise un spray répulsif sur les fermetures, on ne pose jamais d’affaires sur le lit ou par terre, on pend ses vêtements à des cintres. » Pensez aussi à observer les draps : les punaises de lit laissent des traces de déjections, « type grains de café ».

La saison des punaises de lit « commence en mai » et le pic d’interventions « arrive en août ou septembre », détaille Nicolas Roux de Bézieux. Les insectes peuvent se trouver dans une chambre où l’on passe la nuit, se glisser dans les affaires des vacanciers, puis voyager avec eux jusqu’au prochain arrêt, voire jusqu’à leur domicile, où ils pourront se reproduire.

« Une hausse de la demande au moment des congés »

« Il y a toujours une hausse de la demande au moment des congés », abonde Arnaud Tajouri, gérant de la société Eradiktou, qui estime que le pic interviendra en septembre, « un peu après les retours de vacances ». La raison ? « On ne se rend pas forcément compte tout de suite qu’on est infecté, il faut parfois un laps de temps ». Sans compter qu’environ 40 % des personnes en contact avec des punaises de lit ne font pas de réaction aux piqûres.

Vous avez lu en premier sur Derattack:  Désinfection d'appartement :s'en occuper efficacement

Lui dit également avoir enregistré depuis le début du mois de juillet une hausse de 30 % des demandes par rapport au même mois en 2022. Car si elles circulent davantage en été, leur nombre augmente aussi depuis plusieurs années. 11 % des ménages français ont ainsi déjà été infestés, selon un rapport de l’Anses.

hez soi, attention aux produits de seconde main, qui proviennent des brocantes ou des livraisons. « Vérifiez bien qu’il n’y a pas de punaise de lit sur l’objet », prévient l’employé de Techmo Hygiène. On peut aussi disposer du scotch double face sur les pieds du lit, qui piégera les insectes s’ils sont présents. À condition, toutefois, qu’ils ne soient pas déjà dans le matelas.

Comment s’en débarrasser ?

Pour tuer ces parasites, les draps et vêtements qui le supportent doivent être lavés à plus de 60 °C. Une alternative existe pour le linge et les petits objets : soixante-douze heures minimum dans un congélateur. Un appareil à vapeur sèche — au moins 120 °C — permet de détruire les punaises de lit dans les recoins et les tissus d’ameublement, mais elles reviendront si les nids ne sont pas correctement atteints.En cas de persistance, la lutte chimique, à l’aide d’insecticides puissants, est réservée aux professionnels. Assurez-vous, toutefois, que l’entreprise soit en possession d’un certificat Certibiocide en cours de validité. Et préparez-vous à faire vos valises pour quelques jours…

Rester vigilant en vacances

Tous les appels ne signifient pas forcément que ces insectes sont présents, indique toutefois Arnaud Tajouri. « Sur dix demandes, dans deux ou trois cas, on ne retrouve pas de punaises », explique-t-il. Souvent, il s’agit de personnes ayant retrouvé des boutons sur leur corps, qui pensent immédiatement au redouté nuisible, alors que les piqûres ont une autre origine.

« Il y a une énorme psychose autour des punaises de lit », lance le gérant d’Eradiktou, déplorant que la population manque encore beaucoup d’informations au sujet de ces parasites. « Cela se traite très bien, il y a juste un protocole clair à suivre correctement », explique-t-il.

Punaises de lit : où se cachent-elles
Punaises de lit : où se cachent-elles

Tous conseillent à la population de toujours effectuer un tour de vérification dans un nouveau logement de vacances. « Il faut inspecter au moins la tête de lit et le matelas, voir si l’on observe des déjections », apparaissant sous forme de petites taches noires, explique Nicolas Roux de Baizieux.

En cas de piqûres ou de suspicion, il faut rapidement laver ses affaires à 60 °C dès que l’on arrive chez soi, les passer au programme le plus fort du sèche-linge, ou les placer au congélateur pendant quatre à cinq jours afin d’éviter de voir son domicile infesté… et de propager le mal chez quelqu’un d’autre.

Punaises de lit : dans les logements, les transports… pourquoi gagnent-elles du terrain

Les punaises de lit sont de plus en plus présentes en France. Mais à quoi est due cette hausse exponentielle ? L’étude de nos modes de vie peut expliquer ce phénomène.

Dans les années 1950, le dichlorodiphényltrichloroéthane, mieux connu sous le nom de DDT, a été utilisé en masse, empêchant efficacement la prolifération de nuisibles, dont les punaises de lit. Mais le produit chimique a été progressivement abandonné à travers le monde en raison de ses propriétés cancérigènes et ses nuisances sur la faune et la flore.

Désormais, sont privilégiés des insecticides sélectionnés non plus  sur leur efficacité mais en rapport au spectre du risque qu’ils représentent pour l’utilisateur et pour la société , détaille Romain Lasseur, docteur en toxicologie animale et expert en espèces invasives. Il résume :  Notre société a plutôt tendance aujourd’hui à se focaliser sur le risque plutôt que sur l’efficacité. 

Résultat : le nombre de foyers infectés en France a doublé ces cinq dernières années, selon Romain Lasseur. Et les conséquences sont multiples. Sanitaires, bien sûr, mais également économiques. Dans son dernier rapport, l’Anses indiquait que les traitements contre les punaises de lit avaient représenté pour les ménages français  1,4 milliard d’euros pour la période 2017-2022, soit 230 millions d’euros par an en moyenne sur la période .

Les punaises peuvent donc se trouver dans les transports (avions, trains, bus), mais également dans les logements de vacances. Les infestations d’hôtels sont en augmentation depuis quelques années, indique sur son site le ministère de la Santé. Une étude d’Ipsos, datant de 2021, détaillait les causes d’infestations, 20 % d’entre elles avaient lieu dans un hôtel.

Véronique Siegel, présidente de la branche hôtellerie de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), tempère auprès de Ouest-France  Nous n’avons pas constaté de hausse ces dernières années . Elle affirme en outre que le syndicat a mis en place depuis plusieurs années des  process  pour éviter au mieux la propagation des infestations.  Les méthodes préventives pour éviter que les punaises ne s’installent ne fonctionnent pas. La meilleure des préventions est une prévention à la propagation qui se fait par la formation des équipes. 

Selon l’étude Ipsos, toujours, 24 % des infestations ont lieu lors d’un séjour dans une location de vacances (airbnb, camping, bed & breakfast, etc.), de plus en plus répandues. AirBnb, leader du secteur de la location courte durée, a affiché depuis sa création en 2007 une progression affolante. En 2020, l’entreprise comptait plus de 4 millions d’hôtes, qui avaient accueilli plus de 1,5 milliard de voyageurs dans presque tous les pays du monde. Les voyageurs séjournent quelques nuits, venant de la France ou de l’étranger, et peuvent aisément déposer avec leurs bagages des punaises. Contacté, AirBnb nous a renvoyés vers l’Union nationale pour la promotion de la location de vacances (UNPLV), qui n’a pas répondu pour l’heure à nos sollicitations.

Vous avez lu en premier sur Derattack:  BIEN NETTOYER VOS MATELAS

Ce phénomène, en France, est encore plus mis en lumière lors de l’organisation de grands évènements, brassant énormément de populations françaises et internationales.  La Coupe du monde de rugby, ou encore les JO provoquent des flux de voyageurs. On a aujourd’hui des gens qui, avec le prix de l’immobilier, le prix de la location, sont tentés de louer leur appartement pendant ces événements-là , indique Romain Lasseur.  Chaque échange, chaque flux de personnes est potentiellement une nouvelle voie de transfert de punaises.

Les punaises peuvent donc se trouver dans les transports (avions, trains, bus), mais également dans les logements de vacances. Les infestations d’hôtels sont en augmentation depuis quelques années, indique sur son site le ministère de la Santé. Une étude d’Ipsos, datant de 2021, détaillait les causes d’infestations, 20 % d’entre elles avaient lieu dans un hôtel.

Véronique Siegel, présidente de la branche hôtellerie de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), tempère auprès de Ouest-France  Nous n’avons pas constaté de hausse ces dernières années . Elle affirme en outre que le syndicat a mis en place depuis plusieurs années des  process  pour éviter au mieux la propagation des infestations.  Les méthodes préventives pour éviter que les punaises ne s’installent ne fonctionnent pas. La meilleure des préventions est une prévention à la propagation qui se fait par la formation des équipes. 

Selon l’étude Ipsos, toujours, 24 % des infestations ont lieu lors d’un séjour dans une location de vacances (airbnb, camping, bed & breakfast, etc.), de plus en plus répandues. AirBnb, leader du secteur de la location courte durée, a affiché depuis sa création en 2007 une progression affolante. En 2020, l’entreprise comptait plus de 4 millions d’hôtes, qui avaient accueilli plus de 1,5 milliard de voyageurs dans presque tous les pays du monde. Les voyageurs séjournent quelques nuits, venant de la France ou de l’étranger, et peuvent aisément déposer avec leurs bagages des punaises. Contacté, AirBnb nous a renvoyés vers l’Union nationale pour la promotion de la location de vacances (UNPLV), qui n’a pas répondu pour l’heure à nos sollicitations.

Ce phénomène, en France, est encore plus mis en lumière lors de l’organisation de grands évènements, brassant énormément de populations françaises et internationales.  La Coupe du monde de rugby, ou encore les JO provoquent des flux de voyageurs. On a aujourd’hui des gens qui, avec le prix de l’immobilier, le prix de la location, sont tentés de louer leur appartement pendant ces événements-là , indique Romain Lasseur.  Chaque échange, chaque flux de personnes est potentiellement une nouvelle voie de transfert de punaises.

Elles envahissent les cinémas parisiens, et maintenant le métro. Les punaises de lit sont devenues le cauchemar de bon nombre de Parisiens et Parisiennes, dont certains ont carrément arrêté de fréquenter les salles obscures. Et elles mettent aussi la pression sur la Mairie de Paris, sommée de prendre le sujet à bras-le-corps. Critiqué par son opposition au Conseil de Paris, le Premier adjoint Emmanuel Grégoire a pris son clavier pour écrire à la Première ministre et l’informer de ce « fléau ».

« Il faut que l’État réunisse urgemment l’ensemble des acteurs concernés afin de déployer un plan d’action à la hauteur de ce fléau alors que la France entière s’apprête à accueillir les Jeux olympiques et paralympiques en 2024 », écrit Emmanuel Grégoire dans ce courrier daté de ce jeudi 28 septembre. Le premier adjoint, qui note que « la lutte contre ces nuisibles coûte en moyenne 866 euros pour un particulier », demande au gouvernement « d’accompagner les particuliers par une prise en charge financière .

Les punaises de lit se reproduisent toute l’année, mais elles sont plus actives pendant les mois plus chauds. Les femelles pondent environ 5 œufs par jour, et les œufs éclosent en 10 à 14 jours. Les punaises de lit passent par cinq stades de développement, de l’œuf à l’adulte. Les punaises de lit adultes peuvent vivre jusqu’à un an.

Les punaises de lit sont attirées par la chaleur corporelle, la respiration et le dioxyde de carbone. Elles se cachent généralement dans les endroits où les gens dorment, comme les lits, les matelas, les sommiers, les têtes de lit, les cadres de lit, les oreillers, les draps, les couvertures, les canapés, les fauteuils, les tapis, les plinthes, les fissures dans les murs et les planchers.

Si vous pensez avoir une infestation de punaises de lit, il est important de consulter un exterminateur professionnel.