PartagezSommaireMéthodes de nettoyage et de désinfection  concernant  la COVID-La détection et la persistance du virus sur les surfaces et les objets inanimésPapier ciseaux pierreConditions environnementales comme la température et l’humidité relative.Efficacité du rayonnement UVC  pour inactiver le SRAS‑CoV‑2Désinfecter les lieux résidentiels & publics Méthodes de nettoyage et de désinfection  concernant  la COVID- La détection et […]
Partagez

Désinfecter les lieux résidentiels & publics

Méthodes de nettoyage et de désinfection  concernant  la COVID-

La détection et la persistance du virus sur les surfaces et les objets inanimés

En conditions réelles, le virus SRAS‑CoV‑2, ou son matériel génétique (ARN), a été détecté sur les surfaces dans plusieurs études réalisées en milieu de soins  ou dans la communauté   Elles rapportent en général que l’environnement est davantage contaminé à proximité des personnes infectées et sur les surfaces fréquemment touchées par ces dernières
Cependant, aucune équipe de chercheurs n’est parvenue à cultiver le virus présent sur les surfaces en situation non expérimentale .

La détection et la persistance du virus sur les surfaces et les objets inanimés
La détection et la persistance du virus sur les surfaces et les objets inanimés

 

Selon les types de surfaces investiguées, différents auteurs ont rapporté un temps de survie variable de quelques heures à quelques jours pour le virus en conditions expérimentales.

Ainsi, une survie plus longue a été observée sur l’acier inoxydable ou le plastique  et moins longue sur le carton   ou le cuivre

On fait état d’une détection jusqu’à une période de 3 heures à la suite de l’inoculation sur des surfaces plus rugueuses, comme du papier et des tissus, et de 7 jours sur des surfaces lisses telles que le plastique ou l’acier

Papier ciseaux pierre

Ainsi, de façon générale, en laboratoire, le virus semble persister plus longtemps sur les surfaces lisses que sur les surfaces poreuses  . Il faut noter que les conditions expérimentales préconisées par les auteurs précédemment cités sont, la plupart du temps, plus favorables à la persistance du virus que les conditions de terrain.

Conditions environnementales comme la température et l’humidité relative.

La préservation du virus sur les surfaces dépend de plusieurs facteurs, dont les conditions environnementales comme la température et l’humidité relative. En milieu extérieur, elle est également altérée par la vitesse du vent, la présence de précipitations et l’intensité des rayons ultraviolets (UV)  .

Efficacité du rayonnement UVC  pour inactiver le SRAS‑CoV‑2

Au regard des UV, des expérimentations réalisées en laboratoire ont indiqué que le taux d’inactivation moyen du virus SRAS‑CoV‑2 dans les aérosols serait très rapide en présence de la lumière solaire, avec une demi-vie de moins de 6 minutes et 90 % du virus inactivé en moins de 20 minutes à diverses intensités de lumière solaire  L’efficacité du rayonnement UVC a également été démontrée pour inactiver le SRAS‑CoV‑2 dans une préparation virale en suspension

https://www.inspq.qc.ca

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Notez cet article !

Moyenne 0 / 5. Nb de votes: 0

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er !


Partagez
Article précédent

Comment se débarrasser des mouches de drainage

Article suivant

Laver le linge infesté de punaises de lit