désinfection cafard dans une cuisine

désinfection cafard dans une cuisine.

Détecter leurs cachettes.

attention surtout ne pas utiliser des produit de grande surface .

téléphoner 01 83 80 60 69.

Il est urgent d’agir expressément dès lors que vous avez observez la présence de cafards au sein de votre habitation où entreprise.

Ces insectes très nuisibles se reproduisent de façon exponentielle et la toute première action que vous devez entreprendre c’est de chercher les abris qu’ils ont choisit dans votre logement pour se cacher et proliférer.

Les cafards s’activent surtout pendant la nuit et vivent dans des espaces plutôt chauds et humides, c’est pourquoi on les observe surtout dans les cuisines et les salles d’eau.

Il est important de de veiller à reboucher la moindre fissure afin qu’ils ne s’y introduisent pas mais les cafards aiment se cacher également à l’arrière des appareils électroménagers, derrière les plinthes et à l’intérieur des canalisations,

Mais, il n’est pas rare d’en retrouver derrière un cadre et sous une tapisserie murale qui se décolle.

 

Lors de la traque contre les cafards/blattes, il est conseillé de ne jamais en écraser, pour deux raisons principales à ne pas négliger :

  • Si vous écrasez cet insecte rampant dans votre maison, vous allez éparpiller ses œufs, et de fait, faire progresser la prolifération car les petits cafards deviendront grands et se reproduiront aussitôt.
  • Un cafard écrasé libère une sécrétion de phéromones d’agrégation, ce qui va fortement attirer d’autres blattes et donc propager l’infestation.

Toutefois, ces observations sont à tempérer car il est certain que les œufs ne survivront pas tous à votre soulier, quand aux phéromones, les cafards en libèrent aussi en étant vivant.

Recettes naturelles pour lutter contre les cafards

Le vinaigre blanc est reconnu comme très efficace pour éloigner les cafards.

En effet, ces nuisibles n’apprécient guère l‘odeur de ce produit.

Alors, n’hésitez pas à en vaporiser dans les moindres recoins de votre logement et même de votre jardin (le long des plinthes, à l’arrière et sous les meubles, derrière le réfrigérateur, le four, la gazinière sans oublier les fissures).

Tous les endroits stratégiques que peuvent emprunter les cafards seront généreusement asperger de vinaigre blanc, l’odeur va les repousser et les empêchera de s’aventurer.

 

Une autre alternative tout aussi naturelle contre les cafards/blattes est de se munir d’une boîte de conserve vide qui servira d‘appât pour attirer les rampants nuisibles et les emprisonner.

Prenez soin de bien d’enduire de vaseline ou de colle l’intérieur de la boite de conserve et déposez des aliments dedans.

Une fois les insectes enfermés, débarrassez vous de ces pièges en les brûlant.

 

Une solution naturelle anti cafards qui a fait ses preuves c’est le bicarbonate de soude.

Saupoudrez cette poudre blanche sur toutes les voies d’accès des cafards/blattes, derrière les éléments de cuisine, dans les recoins.

Le bicarbonate une fois ingéré par les insectes va déshydrater leur organisme et les exterminer.

Ce traitement peut venir compléter les pièges avec les boîtes de conserve pour décupler l’efficacité.

 

Un autre remède insecticide tout à fait naturel et non nocif pour la santé, c’est la terre de diatomée.

Cette terre est fréquemment employée pour éradiquer les insectes ( araignées, fourmis, cloportes, mites, poissons d’argent, punaises ou encore scolopendres.) et elle s’avère particulièrement efficace contre les cafards.

Même utilisation que pour le bicarbonate de soude, il suffit de saupoudrer de la poudre de terre de diatomée partout sur les lieux d’accès et de passage des cafards (sol, plinthes, derrière les meubles etc).

Lorsque les cafards/blattes se déplacent sur cette poudre, celle-ci s’infiltre sous leurs carapaces qu’elle va assécher et donc tuer de façon radicale les nuisibles.

 

Désinsectisation chimique

 

Une recette que nous estimons miraculeuse contre les invasions de cafards, consiste à mélanger du lait concentré sucré avec de l’acide borique.

Vous avez lu en premier sur Derattack:  Désinfection d'appartement :s'en occuper efficacement

Cette mixture pas mal collante va servir à confectionner des petites boulettes qui seront déposées aux endroits où les rampants se dissimulent.

Il faudra compter une quinzaine de jours après l’ingestion pour que les insectes succombent.

Cette opération pourra être réitérée tous les 21 jours si vous observez toujours la présence de cafards.

Quelques précautions sont à respecter : portez des gants pour manipuler cette acide et prudence avec vos enfants et animaux.

 

Pour une action rapide choc qui agira de façon durable contre les infestations de cafards/blattes,  pulvérisez un insecticide professionnel puissant (et, non de grandes distributions) les plinthes et tous les endroits stratégiques (derrières les meubles, le réfrigérateur ou la gazinière).

Cette méthode chimique est très efficace et a une action foudroyante sur ces nuisibles rampants.

Prudence, lorsque vous vous avez pulvérisé le produit, sortez du lieu et aérer car l’inhalation du produit insecticide s’avère nocif pour votre santé.

 

Les pièges anti cafards.

 

Vous pouvez vous procurer des pièges contre les cafards commercialisés en magasins spécialisés. Ces pièges ont pour objectif d’attirer dans un premier temps les insectes et de les neutraliser par la suite.

 

  • Les pièges englués : ils contiennent un produit très attractif et appétant qui va attirer irrésistiblement les cafards/blattes au stade adulte et les emprisonner.
  • Cette action va ainsi supprimer tous les insectes reproducteurs et la colonie de cafards va décliner petit à petit jusqu’à disparaitre définitivement.
  • Des boîtes appâts : Une odeur alléchante contenue dans ces boites va attirer les cafards. Après ingestion de la substance, les insectes qui regagnent leur nid et vont alors vont contaminer tous leurs congénères.

Ces pièges sont à déposer dans les espaces de passage des nuisibles, en évitant les garde-manger.

Les fumigènes pour lutter contre les infestations de cafards/blattes

L’utilisation de fumigènes s’avère être la solution la plus radicale pour venir à bout d’une infestation de cafards/blattes de façon complète (œufs et insectes adultes).

Cette opération demande tout de même une préparation des lieux infestés à traiter et une aération complète par la suite.

Comment ça fonctionne ?

  • Les fumigènes s’utilisent dans des endroits totalement clos.
  • Aucune présence d’humains et d’animaux pendant toute lea durée du traitement. Veillez à sortir les plantes vertes également.
  • Désactiver le détecteur de fumée et stopper la  VMC.
  • Ouvrir la boîte et enflammer la mèche.
  • Laisser agir le fumigène pendant au moins 6h (en veillant bien à ne pas entrer dans le lieu et en laissant portes et fenêtres fermées.

Recours à une entreprise de désinsectisation

Dans des situations d’infestation de grande ampleur et après avoir tenté d’éradiquer ces rampants nuisibles avec toutes ces différentes solutions en vain, n’attendez plus pour faire appel en urgence à un désinsectiseur professionnel certifié ou aux services d’hygiène de votre mairie.

Si vous logez dans un immeuble collectif, si vos voisins n’ agissent pas pour éliminer les infestations de cafards/blattes, seule l’intervention d’experts professionnels pourra venir à bout d’une invasion de ces insectes rampants extrêmement tenaces et résistants.

Ces derniers possèdent des techniques innovantes et des traitements réservés à l’usage professionnel radicaux auxquels les cafards/blattes ne survivront pas.

Pourquoi il y a des cafards dans ma maison ?

Contrairement à la croyance populaire, la présence de cafards chez vous ne signifie pas que votre domicile est sale. Comme de nombreux nuisibles, les cafards et les blattes affectionnent les endroits chauds et humides qu’ils peuvent trouver dans les habitations. Cachés dans les placards, sous les appareils ménagers, dans les interstices, les fentes, les plinthes ou les tuyaux, ils peuvent alors tranquillement se reproduire.

Ils profitent généralement de la nuit pour pénétrer dans les domiciles par toutes sortes d’ouvertures : fenêtres entrouvertes, jour sous les portes, fissures dans les murs, etc. Vous pouvez aussi les rapporter de l’extérieur sans vous en rendre compte, dans vos courses par exemple. Une fois entrées, ces bestioles ont tendance à se faufiler partout, en quête de nourriture. Le cafard est un omnivore qui se régalera tout autant de vos aliments ou ceux des animaux domestiques, que de papier, de tissu ou de déchets et d’excréments.

Vous avez lu en premier sur Derattack:  PROTÉGEZ VOUS CONTRE LES MOUSTIQUES

Comment éviter d’avoir des cafards chez soi ?

Il existe plusieurs astuces pour tenir les cafards (et leurs congénères) à distance :

  • Boucher toutes les ouvertures potentielles : reboucher les fissuresisoler les portes, fermer les fenêtres nuit, etc.
  • Nettoyer régulièrement les placards, et transvaser les paquets de denrées alimentaires ouverts dans des conteneurs hermétiques.
  • Passer l’aspirateur pour ne pas laisser trainer de miettes, sous les appareils électroménagers.
  • Nettoyer bien vos plans de travail dans la cuisine et toutes les surfaces ayant été en contact avec des aliments.
  • Vider régulièrement votre poubelle et profitez-en pour la désinfecter.

Mais même ces conseils peuvent parfois ne pas suffire. Si vos voisins en ont chez eux, il y a de fortes chances que les cafards s’invitent également chez vous.

Comment s’en débarrasser ?

Les anciens ont coutume de dire que même en cas de catastrophe nucléaire, les cafards seraient les seuls à survivre. Alors comment venir à bout d’une invasion de cafards chez soi et miser sur une extermination définitive ?

  • Les traitements avec des produits chimiques

Les professionnels utilisent différents types d’insecticides pour éradiquer une colonie de cafards, alternant les traitements, car ces insectes rampants nocturnes seraient de plus en plus résistants. En général, il faut même traiter deux fois à la suite pour venir à bout d’une infestation. Ce qui n’est pas surprenant lorsque l’on sait qu’un cafard femelle peut pondre 50 œufs tous les trois mois.

Il existe des pièges anti-cafards : des sortes de boîtes avec des appâts au fond, et des parois collantes qui empêchent l’insecte rampant de repartir une fois entrée. Ces pièges sont de bons indicateurs pour savoir si vous avez beaucoup de petites bêtes chez vous en fonction du nombre de cafards que vous retrouvez piégés dedans au petit matin.

Dans le commerce, vous trouverez aussi différents types de traitements insecticides (par pulvérisation, des vaporisateurs, du gel anti cafard, du poison, etc.) mais ces produits sont toxiques et à utiliser avec précaution. L’aération est obligatoire après un traitement contre les cafards. Si la prolifération est importante, préférez faire appel à un professionnel de désinsectisation.

  • Les solutions naturelles pour lutter contre les cafards

Comme la plupart des insectes qui colonisent nos maisons (blattes germaniques, larves, araignées, fourmis, punaises, etc.), les cafards sont très sensibles aux fortes odeurs répulsives comme le vinaigre blanc ou les huiles essentielles (eucalyptus, citronlavande, etc.). Pour se débarrasser des cafards, mélanger de l’eau dans un spray avec une vingtaine de gouttes d’huile essentielle ou une tasse de vinaigre blanc, puis vaporiser les nids, les recoins, les canalisations (les cafards aiment être à proximité d’une source d’eau, sous l’évier par exemple). Vous pouvez également en ajouter dans votre nettoyeur-vapeur pour plus d’efficacité.

Le bicarbonate de soude est par ailleurs très efficace, car il déshydrate les cafards. Mélangez un verre de bicarbonate de sodium et un verre de cure en poudre et déposez ce mélange en petit tas dans les endroits infestés. Les cafards les ingéreront et mourront. Vous obtiendrez le même effet avec de la terre de Diatomée, cependant un peu plus chère, ou de l’acide borique.