élimination punaise de lit

comment éliminer les punaise de lit ?Comment bien détecter les punaises de lit

Description.

Lorsque vous découvrez des punaises de lit dans votre domicile, vous devez agir rapidement pour les éliminer et éviter que l’infestation devienne plus importante. La meilleure façon de vous assurer que les travaux d’extermination sont effectués selon les normes est de contacter un exterminateur certifié.

la seul entreprise qui fait un devis gratuit sur un simple clic.

Évitez d’appliquer vous-même des insecticides, car ces produits peuvent être dangereux pour la santé lorsqu’ils sont mal utilisés. De plus, ils peuvent rendre les punaises de lit plus résistantes aux traitements.

Contacter un exterminateur certifié 07 55 54 91 87.

Si vous êtes propriétaire, contactez une entreprise en extermination dès que vous constatez qu’il y a des punaises de lit dans votre maison ou dans votre immeuble à logements. Il est conseillé de contacter un exterminateur dont l’entreprise est titulaire d’un permis d’extermination C5 ou D5 et dont les employés sont titulaires d’un certificat d’extermination CD5 du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Pour vous assurer qu’une entreprise en extermination est titulaire d’un de ces permis et qu’un employé est titulaire de ce certificat, vérifiez  à l’aide de l’outil de recherche.

Si vous êtes locataire et qu’il y a des punaises de lit dans votre logement, vous devez immédiatement en informer le propriétaire de votre immeuble afin qu’il contacte rapidement un exterminateur. Si vous louez un logement dans une habitation à loyer modique (HLM), vous devez communiquer avec l’Office municipal d’habitation de votre région.

Que vous soyez propriétaire ou locataire, suivez attentivement les consignes de l’exterminateur concernant la préparation des lieux avant l’extermination. De même, suivez ses recommandations pendant et après l’extermination. Chaque étape est essentielle pour assurer l’efficacité de l’extermination et protéger votre santé.

Qui du locataire ou du propriétaire doit prendre en charge la désinfection ?

  1. Selon l’article 6 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs, « le bailleur est tenu de remettre au locataire un logement décent ne laissant pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé, exempt de toute infestation d’espèces nuisibles et parasites […] ».
  2. Autrement dit, un logement qui est infesté de punaises de lit est considéré comme « non décent » et son propriétaire doit agir pour que son locataire dispose d’une habitation convenable, débarrassée notamment de toute infestation d’espèces nuisibles ou de parasites, donc en l’occurrence de punaises de lit, que ce soit au moment de son entrée dans le logement, ou pendant toute la durée du bail.

Le propriétaire doit prendre en charge la désinfestation du logement qu’il loue

  1. En conséquence, d’abord, un propriétaire ne peut pas mettre en location un logement où des punaises de lit prolifèrent. D’autre part, si l’infestation survient une fois que le locataire occupe le logement, c’est au propriétaire d’agir pour procéder à la désinfestation de l’habitation, tout comme il doit s’occuper, si besoin, de mettre en place les moyens de détecter ces animaux nuisibles, des procédures qui sont toutes les deux à sa charge financièrement.
  2. En vertu de l’obligation légale du bailleur de mettre à disposition de son locataire un logement décent, le locataire est dans son droit pour intervenir auprès de son propriétaire pour demander que son logement soit débarrassé des punaises de lit.
  3. Dans le cas où le bailleur ne s’exécute pas à la suite d’une telle demande dans un délai de 2 mois, le locataire peut saisir la Commission départementale de conciliation (CDC), celle du département où est situé le logement, pour trouver une solution amiable à ce problème avec son propriétaire.
  4. À la suite de cette démarche, ou en parallèle, le juge peut être également saisi. Ce dernier a alors la possibilité de déterminer la nature des travaux à réaliser par le propriétaire pour débarrasser de ses punaises de lit un logement qu’il loue, ou de le condamner à rembourser les frais engagés par son locataire si ce dernier a financé la désinfestation.
  5. D’autre part, dans le cas où un bailleur n’agit pas pour faire en sorte que le logement qu’il loue soit décent pour le locataire, et soit en particulier dépourvu de punaises de lit, s’il perçoit des allocations logement directement par la Caisse d’allocations familiales (Caf), en particulier l’Allocation personnalisée au logement (APL), le versement de ces dernières peut être suspendu par cet organisme tant que le propriétaire n’est pas intervenu pour débarrasser son logement de ces insectes nuisibles.

Cas où le propriétaire n’a pas à prendre en charge financièrement la désinfestation de punaises de lit

  1. Si les frais de désinfestation d’un logement loué, dans le but de le débarrasser de punaises de lit, incombent au propriétaire, et non pas au locataire, il existe cependant une exception à cette règle.
  2. Un bailleur peut en effet se voir décharger de cette procédure et des dépenses qu’elle occasionne s’il prouve que la présence des punaises du lit dans le logement qu’il loue est due à son locataire en raison d’un défaut d’hygiène ou d’entretien de l’habitation, ou parce que l’introduction de ces parasites dans l’habitation a été causée par son locataire qui y a apporté des d’objets contaminés par des punaises de lit. En conséquence, dans ce cas, c’est au locataire de procéder à une désinfection et de prendre à sa charge les coûts de détection, d’intervention d’une entreprise spécialisée et des produits de traitement utilisés.
  3. Des situations néanmoins difficiles à attester pour un propriétaire d’autant plus que le manque d’entretien n’est pas une cause directe et unique de la présence de punaises de lit puisque des habitations saines peuvent aussi être touchées par ce fléau .
  4. Autre cas : si le logement loué est situé dans une copropriété, et dans le cas où l’infestation de punaises de lit est étendue aux parties communes, le bailleur ou le syndicat des copropriétaires doit procéder à la désinfestation. Mais les frais engendrés par cette intervention, plus précisément ceux liés aux produits achetés et utilisés pour se débarrasser de ces nuisibles, peuvent être récupérés sur les charges locatives dues par le locataire.
  5. Enfin, un propriétaire qui prend en charge les frais de désinfestation peut tout à fait répercuter les frais liés aux achats de produits pour traiter le logement sur les charges locatives, et ne payer que les dépenses d’intervention d’une entreprise spécialisée.