PartagezSommaireLa solution miracle pour un été sans piqûres ?le piège aspirateur de moustiquesComment ça marche ?Une efficacité contestéeDifficile des se faire une idéeAdoptez les bons gestes préventifs Quelles autres solutions ?“Certains produits répulsifs à appliquer sur la peau peuvent être nocifs.Un impact environnemental ?  LE “PIÈGE ASPIRATEUR” À MOUSTIQUES La solution miracle pour un été sans […]
Partagez

 

LE “PIÈGE ASPIRATEUR” À MOUSTIQUES

La solution miracle pour un été sans piqûres ?


le piège aspirateur de moustiques

Avec l’arrivée des beaux jours, et les moustiques de retour un nouvel objet rencontre un fort engouement auprès des particuliers : le piège aspirateur de moustiques.
Ce dispositif est-il l’incontournable objet à posséder cet été pour enfin passer des soirées dans son jardin sans se faire piquer ? Quelles autres solutions existent pour se débarrasser des moustiques ? La Dépêche vous dit tout.

Avec l’arrivée des beaux jours et des températures estivales, le moustique montre une nouvelle fois le bout de sa trompe. Alors que les opérations de démoustication et les campagnes de sensibilisation se multiplient, un nouveau dispositif séduit les particuliers : le piège aspirateur de moustiques.

Cet objet, qui a l’apparence d’une cocotte-minute (pour le modèle destiné à l’extérieur), est présenté comme particulièrement efficace contre le moustique tigre qui sévit en zones urbaines dans tout le sud de la France. À Balma, la mairie a même mis en place des achats groupés pour les habitants. Dans les magasins de bricolages de la commune, la demande est importante. “C’est un produit qu’on vend très bien depuis l’année dernière. On en dispose d’une centaine environ”, confie le service clientèle de Leroy Merlin Balma.

Comment ça marche ?

Le principe du piège est simple : l’objet reproduit les conditions qui attirent les moustiques vers l’homme. Un ventilateur les aspire dans un sac où ils se déshydratent naturellement et meurent. À l’intérieur du piège se trouve un sachet odorant censé imiter les substances naturellement présentes dans la peau humaine. Enfin, le piège a une surface claire et un intérieur foncé, un contraste est attractif pour ces insectes. Le piège doit être installé à l’extérieur, au sol, et plutôt à proximité de végétation à l’ombre (un modèle différent est proposé pour l’intérieur).

Le piège est censé attirer les moustiques et les aspirer. Ils meurent ensuite déshydratés
Le piège est censé attirer les moustiques et les aspirer. Ils meurent ensuite déshydratés
Capture d’écran –Youtube

Un piège à moustique “écologique”,”doux pour la nature et l’environnement” selon Biogents, la marque derrière le piège “Mosquitaire”, et qui ne contient aucun produit chimique. Côté efficacité, le fabricant promet un nombre de piqûres “réduit jusqu’à 85% dans les jardins équipés”.

 

Une efficacité contestée

Ces nouveaux pièges anti moustiques sont-ils vraiment la solution miracle pour enfin se débarrasser de ce nuisible qui gâche nos soirées d’été ? Chez les clients, les avis sont partagés.

“Un des rares produits antimoustiques qui fonctionnent !”,

se réjouit un consommateur

“4 moustiques en 3 jours ça fait très cher le moustique!”,

regrette un autre.

Difficile des se faire une idée

Pour l’entomologiste spécialisé   à l’Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen (EID), c’est un dispositif “fiable”, mais “insuffisant” s’il est utilisé seul. Il teste ce genre de pièges depuis l’apparition des moustiques tigres dans l’Hexagone. Selon lui, ils ne sont “pas une solution, mais un outil complémentaire.” “Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte pour déterminer l’efficacité de ce genre d’objets : comment il est disposé, à quel endroit, le milieu et l’espace concerné, explique à La Dépêche son collègue Jean-Claude Mouret, coordinateur opérationnel à l’EID Méditerranée. Mais ils peuvent être un complément aux actions de luttes à la source.”

halte aux nuisibles

D’autant plus que ce type de pièges tuent les moustiques présents dans votre jardin, “mais il en attire”. “Donc vous allez aussi ramener ceux de vos voisins,  Pour que ça soit efficace, il faut plutôt envisager une utilisation collective. Si tout le quartier s’équipe, ça peut être intéressant.” des projets de piégeage pour déterminer la meilleure stratégie à adopter pour optimiser l’efficacité sont à l’étude.

Adoptez les bons gestes préventifs

la meilleure solution pour se débarrasser des moustiques reste la prévention. “L’eau est la source sine qua non du développement des moustiques, et surtout l’eau stagnante. Donc il faut plutôt enlever les récipients où l’eau stagne qu’investir dans des dispositifs dont l’efficacité n’est pas forcément prouvée”, estime l’entomologiste.

Trucs de Grand-Mère

Les coupelles de pots de plantes, les gouttières, les pneus ou encore les siphons de lavabo ou même les bouchons de lave-vaisselle peuvent être des environnements favorables à la stagnation de l’eau et donc à la prolifération des moustiques quand ils ne sont pas nettoyés, rappelle le spécialiste.

D’autant plus que les femelles n’ont pas besoin d’une grande quantité d’eau pour pondre leurs œufs : l’équivalent d’un bouchon de bouteille suffit. Des propos corroborés par Jean-Claude Mouret : “Les bonnes pratiques sont incontournables. Il faut une action à la source, donc priver les moustiques d’eau, vider ou ensabler les coupelles de plantes etc. Le moustique tigre a un rayonnement de 150 à 200 mètres, donc il faut que cette action soit communautaire.” En d’autres termes, il faudra lutter contre ces nuisibles avec vos voisins.

 Quelles autres solutions ?

d’autres moyens plus naturels pour éloigner les insectes :
déposer des plantes odorantes comme les géraniums ou la citronnelle sur les rebords de ses fenêtres, ou même du vinaigre blanc peut fonctionner comme solution répulsive. “Ce sont des solutions qui ont une efficacité limitée, surtout quand la population de moustiques est élevée,
La ventilation peut marcher, les moustiques urbains étant frêles et volant mal.
Pour éviter qu’ils vous piquent, privilégiez les vêtements amples et légers”, recommande de son côté l’expert. Sinon, la traditionnelle moustiquaire fonctionne toujours .

Quoi qu’il en soit, le choix de votre dispositif “anti moustiques” doit être effectué avec prudence. “Du moment que ça fonctionne en étant branché, ça tire de l’électricité donc ça fera augmenter vos factures”,

“Certains produits répulsifs à appliquer sur la peau peuvent être nocifs.

Diffusés dans un espace restreint, ils peuvent avoir un impact sur des personnes fragiles comme les enfants ou les personnes âgées. Le mieux reste de demander conseil à un professionnel, précise Jean-Claude Mouret.

Un impact environnemental ?

Prudence également du côté de l’impact environnemental de certains dispositifs comme les insecticides ou les diffuseurs. Par ailleurs, les moustiques sont nuisibles aux humains, mais utiles à d’autres espèces. “Les moustiques nourrissent une planète d’oiseaux comme les hirondelles par exemple, rappelle Michel Collin. Certes, les moustiques tigres peuvent être vecteurs de maladies, mais ils participent aussi à la biodiversité”

Pour ceux qui souhaiteraient tout de même investir dans le piège à moustique “Mosquitaire” de Biogents, il est en vente dans les magasins de bricolage.
Il faudraquand même débourser autour de 160 euros pour celui destiné à l’extérieur (un modèle d’intérieur est également proposé par la marque).

sans oublier les recharges à être changées tous les deux mois environ.

d’apres  ladepeche.fr   

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Notez cet article !

Moyenne 0 / 5. Nb de votes: 0

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er !


Partagez
Article précédent

DES ARAIGNÉES DANS VOTRE MAISON

Article suivant

Que faire si vous voyez une souris ou un cafard dans un restaurant ?