pourquoi les punaises pique la nuit

PUNAISES DE LIT : DES INSECTES NOCTURNES PRÉSENTS PARTOUTPour se débarrasser des punaises de lit sont utilisés des produits chimiques. En tant qu'entreprise spécialisée en désinfection, nous avons testé toutes les méthodes disponibles de l'évaporation, du gel et de la buée.

Punaises de lit : de petits insectes qui se reproduisent vite !

Les punaises de lit sont de petits insectes de forme ovale, très plats, sans ailes et de couleur brune devenant rougeâtre après leur repas sanguin. À l’âge adulte, elles mesurent  de 4 à 7 millimètres de long, soit environ la taille d’un pépin de pomme.

Les femelles adultes pondent des œufs, blanchâtres, de la grosseur d’une tête d’épingle. Une femelle pond 200 à 500 œufs dans sa vie. Les œufs sont pondus isolés ou en grappe et éclosent environ 10 à 14 jours après la ponte pour donner une larve de couleur claire mesurant de 1 à 2 mm.

Contrairement aux tiques ou aux moustiques, les punaises de lit ne présentent aucun risque de transmission d’agent infectieux (virus, bactérie, parasite…)

De quoi se nourrissent les punaises de lit ?

Les punaises de lit se nourrissent la nuit de sang humain : ce sont des parasites hématophages. Leur repas sanguin dure de 5 à 20 minutes.

Les punaises peuvent piquer jusqu’à 90 fois en une nuit. Toutefois, elles peuvent survivre sans manger pendant plusieurs mois (jusqu’à un an et demi).

Les déjections des punaises sont surtout constituées de sang digéré, ce qui explique leur couleur noire.

Où vivent les punaises de lit ?

Les punaises de lit sont des insectes nocturnes. Elles sont surtout actives la nuit et fuient la lumière.

On les trouve surtout dans les chambres à coucher (en particulier dans les matelas, les sommiers et les cadres de lit).

Elles vivent aussi dans d’autres endroits sombres et calmes (canapés de salon, fissures des murs et du plancher, arrière des tableaux, rideaux), où elles se cachent pendant la journée.

Elles peuvent vivre dans la machine à laver le linge si elles y ont été apportées par du linge contaminé et si le lavage est toujours effectué à l’eau tiède.

Les punaises de lit sont attirées par les vibrations, la chaleur, les odeurs et le gaz carbonique (CO2) dégagés par l’individu. Souvent, au début de l’infestation, les punaises de lit ne piquent qu’une seule personne dans le logement. Pour obtenir leur nourriture, elles piquent les dormeurs au cours de la nuit. Mais, les punaises de lit ne vivent jamais sur les êtres humains.

Ces insectes ne peuvent pas voler. Ils ne se déplacent qu’en marchant sur une distance de quelques mètres et sont donc le plus souvent transportés d’un lieu à l’autre lors du déplacement d’un objet dans lequel ils séjournent (literie, valise, sac, vêtement…)

La présence des punaises de lit n’est pas liée à un manque de propreté. N’importe qui peut voir son domicile infesté.

PIQÛRES DE PUNAISES DE LIT : QUELS SYMPTÔMES ?

Les piqûres de punaises de lit provoquent des lésions cutanées sous forme de taches rouges en relief (maculopapules), de 5 mm à 2 cm, avec, en leur centre, un point rouge hémorragique ou une vésicule de liquide clair.

Ces papules sont responsables de démangeaisons (prurit) plus marquées le matin que le soir. Le prurit est responsable de lésions cutanées de grattage.

Les lésions cutanées se situent généralement sur les parties du corps découvertes pendant la nuit : bras, jambes, dos et moins fréquemment tête et cou.

En début d’infestation, les piqûres sont regroupées sur la peau, en rang d’oignon. Puis si la personne continue à vivre dans un endroit infesté, les piqûres s’étendent partout sur la peau.

Vous avez lu en premier sur Derattack:  Comment utiliser l'huile d'eucalyptus pour les punaises de lit 0755549187

Les piqûres peuvent :

  • soit disparaître au bout de quelques heures ;
  • soit donner lieu à une réaction d’allergie à la salive des punaises déposée sur la peau lors des piqûres, avec présence des lésions de type urticaire (boursouflures rouge vif assez douloureuses).

Par ailleurs, les  punaises piquent d’abord les corps qui dégagent le plus de chaleur. En début d’infestation, il arrive souvent qu’une seule personne soit touchée sur les deux occupants d’un même lit.

L’infestation par des punaises de lit altère la qualité du sommeil (insomnies). Par ailleurs, elle a un retentissement psychologique et relationnel.

COMMENT SAVOIR SI ON A DES PUNAISES DE LIT CHEZ SOI ?

La contamination par des punaises de lit se constate principalement grâce à 3 éléments.

Des lésions sur la peau

Les lésions cutanées dues aux piqûres de punaises sont visibles sur la peau des occupants du lieu.

Des traces sur les draps, matelas, sommier, bois du lit, plinthes, angles des murs

Ces traces sont :

  • des petites taches noires de 1 à 3 mm, correspondant aux déjections (excréments) des punaises de lit, sur les draps, le matelas, le sommier ;
  • des traînées de sang sur les draps consécutives à l’écrasement des punaises pendant le sommeil de la personne.

Des punaises de lit vivantes ou mortes

Des punaises de lit vivantes ou mortes, des peaux de punaises qui ont mué ou d’œufs peuvent être vus dans le lit ou à proximité.

Les punaises se cachent préférentiellement dans le sommier et le matelas, près de la personne qu’elles vont piquer. Mais d’autres cachettes peuvent être recherchées : mobilier de chambre, vêtements, sac à dos, sac de couchage, valise, tapis, rideaux, plinthes, encadrement de portes et fenêtres, tapisserie décollée…

Les punaises de lit sont plus nombreuses dans les grandes villes

Depuis les années 1990, on observe une recrudescence des infestations par des punaises de lit dans les grandes métropoles des pays développés. Cette situation serait liée notamment à l’arrêt d’utilisation d’insecticides toxiques et à l’accroissement du commerce international et des voyages.

Les voyageurs peuvent transporter des punaises de lit dans leurs bagages sans le savoir, favorisant la contamination des chambres d’hôtel, des auberges de jeunesse, des trains, des bateaux de croisière, des autobus, des avions…

Mais d’autres lieux sont à fort risque de contamination : foyers d’hébergements, prisons, hôpitaux, crèches et écoles maternelles, salles de spectacles, cinémas…

Qu’est ce qui favorise le développement de ce nuisible ?

La température de la pièce est un facteur très important dans la rapidité de développement de la punaise de lit : il faut 3 mois à une punaise de lit pour devenir adulte lorsque la température ambiante est de 18°c, et seulement 3 semaines lorsqu’il fait 30°c (selon Susan Jones, professeur d’entomologie à l’Université d’État de l’Ohio).

Normalement la punaise de lit rentre en période de reproduction lorsque les beaux jours reviennent, au printemps, et hiberne l’hiver. Cependant, l’utilisation du chauffage dans nos habitations semble perturber leur cycle et les punaises de lit sont aujourd’hui actives toute l’année, avec tout de même une légère baisse l’hiver.

De ce fait, plus l’infestation est grande, plus vous serez piqués. Ceci peut survenir toutes les nuits et mêmes plusieurs fois par nuit.

Le fait de subir tous les jours de nouvelles piqûres amènent certaines personnes à un niveau de stress trop important. Certaines ne réussissent plus à trouver le sommeil et le corps souffre de ce manque de repos. La déprime et la dépression suivent rapidement.

Mais grâce aux produits ciblés en vente chez la Droguerie Monvoisin, l’infestation peut être éradiquée très vite et de manière définitive.

Symptômes.

grattounette par Derattack.com-Dératisation Désinfection à Paris
grattounette par Derattack.com-Dératisation Désinfection à Paris

Les piqûres de punaises de lit sont souvent nombreuses sur la peau. Elles se trouvent surtout sur les parties du corps du dormeur laissées découvertes pendant son sommeil comme les bras, les épaules, le dos, le ventre et les jambes.

Les symptômes provoqués par les piqûres des punaises de lit peuvent varier d’une personne à l’autre. Certaines personnes ne réagissent pas du tout aux piqûres. D’autres peuvent présenter des réactions plus graves, par exemple de l’urticaire ou une réaction allergique plus intense.

Les principaux symptômes sont les suivants :

  • boursouflures rouges semblables à celles causées par les piqûres de moustique;
  • démangeaisons qui peuvent parfois être fortes et très désagréables. L’intensité des démangeaisons est plus forte tôt le matin, mais elle diminue au cours de la journée.
Vous avez lu en premier sur Derattack:  Désinsectisation professionnelle à Paris

Les punaises de lit ne transmettent aucune maladie à la personne qu’elles piquent.

Quand consulter

Vous pouvez consulter un médecin si les démangeaisons vous dérangent beaucoup ou si votre peau réagit de façon importante, par exemple si :

  • vous faites une réaction allergique;
  • des cloques apparaissent sur votre peau;
  • votre peau enfle;
  • votre peau est très rouge;
  • votre peau est chaude et douloureuse.

Traitements

Pour calmer les démangeaisons, suivez ces conseils :

  • Essayez de ne pas vous gratter.
  • Nettoyez votre peau avec de l’eau fraîche et un savon pour la peau doux et non parfumé.
  • Si vos démangeaisons ne se calment pas, consultez un médecin. Il vous prescrira au besoin une lotion antiseptique, une crème ou des antihistaminiques pour vous soulager.

Si la peau n’est pas piquée de nouveau, les traces laissées par les piqûres de punaises de lit disparaissent naturellement après quelques heures ou quelques jours sans avoir à être traitées.

Complications

Se gratter de façon répétée à cause des démangeaisons peut parfois provoquer des infections de la peau.

Une infestation de punaises doit être traitée rapidement. Tarder à le faire peut avoir des conséquences importantes sur la qualité de vie. Par exemple, les personnes qui sont victimes d’une infestation pourraient :

  • avoir des problèmes de sommeil;
  • se sentir anxieuses;
  • vivre de l’insécurité;
  • se sentir honteuses;
  • vivre de l’isolement.

Protection et prévention

Vous pouvez consulter la page Reconnaître les punaises de lit et en prévenir l’infestation pour connaître les conseils à suivre pour éviter les infestations de punaises de lit.

Si vous pensez qu’il y a des punaises de lit dans votre résidence, consultez la page Procéder à l’extermination de punaises de lit pour connaître les mesures à prendre.

Personnes à risque

Tout le monde risque de rapporter des punaises de lit à la maison. Certaines situations sont particulièrement favorables à la propagation des punaises de lit :

  • les déménagements fréquents;
  • les voyages, tant à l’étranger qu’au Québec;
  • la réutilisation d’objets usagés, par exemple des vêtements ou des meubles.Moustique, punaise, araignée… Plusieurs insectes sévissent pendant la nuit et piquent la peau. Lesquels ? Comment savoir par quoi on a été piqué ? Que faire pour l’éviter ?

    Quels insectes piquent pendant la nuit ?

    Plusieurs insectes peuvent piquer la nuit. Les principaux sont :

    • Le moustique anophèle femelle qui pique à la tombée de la nuit pour nourrir ses petits, contrairement au moustique tigre qui pique toute la journée. Les boutons de moustiques sont rouges, boursouflés, et provoquent des démangeaisons.
    • Les punaises de lit : ce parasite se nourrit de sang humain la nuit. La piqûre est souvent indolore, les symptômes, qui sont essentiellement des démangeaisons et des traces rouges, apparaissent généralement dans les deux heures qui suivent. Trois à quatre piqûres sont visibles au même endroit. 
    • Les araignées : elles sont susceptibles de piquer (ou plutôt de mordre) la nuit. Les piqûres s’apparentent à des rougeurs, des démangeaisons et un gonflement de la peau. Selon l’espèce qui est en cause, la piqûre peut provoquer une réaction allergique.

    Comment savoir par quoi on a été piqué la nuit ?

    Il est parfois difficile de distinguer par quoi on a été piqué la nuit car certains signes cutanés sont communs à plusieurs insectes. La piqûre de moustique est rouge, circulaire, et provoque des démangeaisons. Elle se situe principalement sur les zones du corps exposées comme les bras et jambes. Les piqûres de punaise de lit sont quant à elles plus nombreuses, plusieurs petits boutons apparaissent côte à côte. La zone est rouge, gonflée et démange. La piqûre d’araignée se manifeste quant à elle par des rougeurs, des démangeaisons et un gonflement de la peau”, indique la docteure en pharmacie et experte en aromathérapie.

    Que faire pour éviter d’être piqué la nuit ?

    “Il est possible de prévenir les piqûres nocturnes en déposant quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné autour de son lit ou dans un diffuseur. Celle-ci est à la fois répulsive et curative. En cas de piqûre, elle agit comme anti-inflammatoire et va permettre de faire dégonfler. On peut l’utiliser seule ou associée à une huile végétale“, préconise la spécialiste.