PartagezSommaireLes parents d’élèves de l’école  n’en peuvent plus. des rats dans la rue, de la moisissure sur les murs, des trous dans la courLa directrice fait son job,  les problèmes à l’agglomération.La réponse de l’agglomérationSur la question des ratsvigilance accrue dans cette école où il y a eu des cas de Covid-19RATS ET MOISISSURE À […]
Partagez

RATS ET MOISISSURE À L’ÉCOLE À MONT-DE-MARSAN

Les parents d’élèves de l’école  n’en peuvent plus.


des rats dans la rue, de la moisissure sur les murs, des trous dans la cour

Cela fait des mois qu’avec la direction de l’école, ils font remonter des problèmes de sécurité et d’hygiène dans les locaux. Des rats dans la rue, de la moisissure sur les murs, des trous dans la cour de récréation, le manque de savon ou de papier essuie-main dans les toilettes.
la liste de leurs doléances est longue. Deux mamans, membres de l’association des parents d’élèves, témoignent  et interpellent l’agglomération de Mont-de-Marsan.

“Des commandes sont faites, de papier hygiénique, d’essuie-main, et l’école ne reçoit pas les commandes, donc ils sont en manque, commence la première. C’est un peu fâcheux en période de Covid-19″. D’autant que l’école “a été fermée pour cause de Covid, rappelle la seconde, qui préfère elle aussi garder son nom anonyme. Il y a eu quand même 12 cas, la semaine d’après, le triple…”

On vient chercher nos enfants et on voit quelqu’un qui court après un rat, on se dit ‘non mais on rêve’

Côté salubrité, “nous avons vu des rats dans la petite rue séparant l’école élémentaire du collège”
“On vient chercher nos enfants et on voit quelqu’un qui court après un rat, on se dit ‘non mais on rêve !'”. L’association des parents d’élèves découvre que “les poubelles partagées entre l’école élémentaire et le collège, avec la cantine, ne sont ramassées qu’une seule fois par semaine. C’est juste inimaginable !”

La petite cour de récréation, celle “du haut”, comme l’appellent les parents, est “pleine de trous”. “Les enfants courent, risquent de tomber et de se blesser”“Ils rentrent égratignés parce qu’il y a des marches dangereuses dans la cour”, affirment-elles.

La directrice fait son job, elle fait remonter les problèmes à l’agglomération.

Mais rien ne change. Elle ne va pas sortir sa caisse à outils et réparer elle-même !

A l’intérieur de l’école, ce n’est guère mieux, indique l’association des parents d’élèves, puisqu’“il y a des infiltrations” et donc “de la moisissure”. Certes, un “coup de peinture” a été donné, mais “on n’a pas été chercher plus loin la cause et l’hiver prochain, il y aura la même chose”, anticipe l’une des parents d’élève, “un cache-misère” selon elle.

Suivez nous sur Facebook et Twitter !

Ces derniers jours, “la chaleur dans les classes” est “dure” à supporter pour les enfants, de surcroît avec les masques. “Ils n’en pouvaient plus”, affirment-elles. L’une d’entre elles suggère : “Des petits ventilateurs, ça ne coûte pas très cher”.

La directrice fait son job,  les problèmes à l’agglomération.

Pour autant, les deux femmes ne veulent pas incriminer la direction de l’école“La directrice fait son job, elle fait remonter les problèmes à l’agglomération. Mais rien ne change. Elle ne va pas sortir sa caisse à outils et réparer elle-même !” Mont-de-Marsan Agglomération, dont l’école des Arènes dépend, est au courant, assure l’association des parents d’élèves. “Ce n’est pas une découverte, les conseils d’école avec nos questions sont préparées au préalable avec la directrice et le responsable de l’agglo. Mais le conseil d’école suivant arrive et rien ne bouge.”

La réponse de l’agglomération

L’agglomération de Mont-de-Marsan, contactée par France Bleu Gascogne, admet que “la cour de récréation n’est pas en bon état”. Une cour qui n’est habituellement pas utilisée mais a été mise à contribution pour ne pas mélanger les élèves en période de pandémie. “Un devis est en cours pour voir si des travaux peuvent être mis en oeuvre”, affirme Mont-de-Marsan Agglomération.

Sur la question des rats

Sur la question des rats, “un dératiseur passe régulièrement dans la zone, au niveau des poubelles. Le SICTOM (qui gère le ramassage des poubelles, ndlr) a été prévenu, une solution est en cours de réflexion pour augmenter le nombre de passages. Ils nous ont transmis le devis”.

vigilance accrue dans cette école où il y a eu des cas de Covid-19

Quant au manque de savon et de papier essuie-main, “il y a eu un problème de réassort, qui a été traité tout de suite”, affirme l’agglo. “C’était ponctuel, et le problème est réglé. Il y a une vigilance accrue désormais pour cette école où il y a eu des cas de Covid-19”, assure-t-elle.

L’agglomération n’apporte en revanche pas de réponse sur les problème d’infiltrations et de moisissure évoqués par l’association des parents d’élèves, ou encore sur les nombreux petits soucis dont ils font part, du “répondeur qui ne fonctionne plus depuis deux mois” à “l’ampoule

source  

https://derattack.com/deratisation-prise-de-rdv/

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Notez cet article !

Moyenne 0 / 5. Nb de votes: 0

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er !


Partagez
Article précédent

fluona joli nom pour une grippe

Article suivant

Derattack et les nuisibles