traitement de punaise de lit a paris

PUNAISES

RONGEURS

CAFARDS

ARAIGNÉES

FOURMIS

GUÊPES

Pourquoi choisir notre entreprise pour traiter les punaises de lit.

cliquer sur le lien pour que le technicien ce déplace gratuitement

Définition : c’est quoi une punaise de lit ?Piqué par les punaises de lit malgré les traitements, et je ne les voi

La punaise de lit (Cimex Lectularius) est un insecte parasite de la famille des Cimicidae. Elle est capable de nous repérer grâce au gaz carbonique et à la chaleur que notre corps dégage. Elle profite de notre sommeil pour nous piquer. Le mâle comme la femelle pique et suce le sang humain sous la peau pendant 3 à 15 minutes, puis se cache plusieurs jours pour le digérer. Lorsqu’elle pique, la punaise de lit injecte un peu de sa salive sous la peau de son hôte. Cette salive contient un anesthésiant et un anticoagulant qui fluidifie le sang afin de faciliter son aspiration. “La punaise pique en moyenne une fois par semaine pour se nourrir“, précise Jean-Michel Bérenger, entomologiste.

  • La punaise de lit n’a pas d’aile et ne peut ni voler, ni sauter. Elle n’en a pas besoin car elle se déplace en marchant rapidement sur les murs ou sur les sols, via le réseau électrique ou la ventilation.
  • Lors d’un voyage ou d’un déplacement, elle migre d’un endroit à l’autre par l’intermédiaire des bagages par exemple.
  • Contrairement aux poux ou à d’autres parasites, la punaise de lit ne vit pas sur les humains.

Vous recherchez une entreprise spécialisée dans le traitement des punaises de lit ? Derattack répond convenablement à tous vos besoins en la matière. Possédant une expertise avancée dans la lutte contre tous les types de nuisibles (rongeurs, insectes, virus…), notre société vous garantit des prestations rapides et efficaces à Paris et dans toute la France.L’exactitude des diagnostics établis par notre entreprise pour lutter contre les nuisibles

Notre premier atout chez Derattack constitue la maîtrise parfaite des origines, modes de vie et habitats de l’ensemble des nuisibles qui sévissent en France. À l’aide de ses connaissances ainsi que des expériences acquises sur le terrain, nos experts se trouvent à même de détecter aisément et avec description précise la présence de punaises de lit chez vous.

Nous discernons la cause de l’invasion de ces insectes dans vos locaux ainsi que la meilleure procédure pour les éradiquer. Ainsi, ils établissent un plan de traitement personnalisé dont l’exécution aboutit toujours à un résultat satisfaisant.

L’efficacité avérée de Derattack pour exterminer les nuisibles

Derattack opère dans la lutte contre les nuisibles depuis plus d’une décennie maintenant. Notre entreprise de désinsectisation compte sur son parcours des milliers d’interventions réussies ainsi que de clients satisfaits. Agréés par l’État français, nous adoptons des méthodes très performantes pour éliminer les punaises de lit qui infestent vos demeures, locaux professionnels, etc.

À cet effet, on peut citer des procédés naturels (traitement thermique par canon à chaleur, le traitement par vapeur sèche, traitement par cryogénisation…) comme chimiques (usage d’insecticides appropriés) pour exterminer ces insectes. Nos spécialistes maîtrisent et appliquent chacune de ces techniques de façon à supprimer les parasites à toutes les phases de leur croissance (œufs, larves, punaises de lit adultes).

QUE FAIRE EN CAS DE MORSURE DE PUNAISE DE LIT

En cas de piqûre de punaise de lit, voici les étapes à suivre :

  1. Calmez les démangeaisons : Les piqûres de punaises de lit peuvent provoquer des démangeaisons. Vous pouvez appliquer une compresse froide sur la zone touchée pour soulager les démangeaisons. Évitez de vous gratter, car cela peut entraîner des infections.
  2. Nettoyez la zone : Lavez soigneusement la zone de la piqûre à l’eau tiède et au savon doux pour prévenir toute infection. Évitez d’utiliser des produits irritants ou agressifs sur la peau.
  3. Appliquez des remèdes naturels : Certains remèdes naturels peuvent aider à apaiser les piqûres de punaises de lit. Vous pouvez essayer d’appliquer du gel d’aloe vera, de la pâte de bicarbonate de soude mélangée à de l’eau, de la crème à base de corticostéroïdes en vente libre ou des huiles essentielles apaisantes telles que la lavande ou la menthe poivrée (diluées dans une huile de support) sur la zone touchée. Cependant, il est important de noter que ces remèdes peuvent varier en termes d’efficacité et de réactions individuelles, il est donc préférable de consulter un professionnel de la santé si nécessaire.
  4. Évitez de propager les punaises de lit : Il est essentiel d’éviter de propager les punaises de lit chez vous ou chez d’autres personnes. Placez les vêtements, la literie et tout autre article potentiellement infesté dans un sac en plastique scellé. Lavez-les à une température élevée (60°C ou plus) ou faites-les nettoyer à sec. Passez l’aspirateur sur les zones touchées et scellez ensuite le sac d’aspirateur hermétiquement.
  5. Faites appel à un professionnel de la lutte antiparasitaire : Si vous avez une infestation de punaises de lit, il est recommandé de faire appel à un professionnel de la lutte antiparasitaire pour éliminer efficacement les punaises de lit de votre domicile. Les professionnels auront les connaissances et les outils nécessaires pour éradiquer les punaises de lit de manière efficace et sécurisée.

Si vous présentez des réactions allergiques graves, des infections ou si les piqûres ne guérissent pas, il est conseillé de consulter un médecin pour obtenir un avis médical approprié.

SOMMEIL AGITÉ, PETITES TACHES NOIRES, BOUTONS ROUGES SUR LE COU, LES BRAS OU LE VISAGE… VOUS ÊTES PEUT-ÊTRE VICTIME DES PUNAISES DE LIT. COMMENT RECONNAÎTRE UNE PIQÛRE DE PUNAISE DE LIT ? EST-CE DANGEREUX ET COMBIEN DE TEMPS DURE LES BOUTONS?

De nombreuses villes de France comme Paris, Lyon, Marseille ou Montpellier observent une recrudescence de logements et foyers infestés par les punaises de lit ces dix dernières années. Les punaises de lit à Marseille sont devenues un véritable problème. Pourtant éradiquées dans les années 50, les punaises de lit ont colonisé les habitations et aiment particulièrement se regrouper sur les literies, matelas, têtes de lit, draps, meubles, ou les fentes des murs. C’est une fois que la nuit tombe, et que votre corps devient immobile que la punaise de lit pique : sa piqûre est souvent indolore au moment même de la piqûre, car elle injecte un anesthésiant. C’est seulement 10 à 30 minutes après la piqure, qu’apparaissent les premières démangeaisons ainsi que des traces rouges sur la peau, proche d’une piqûre de moustique. Comment reconnaître une piqûre de punaise de lit ? Quelle est la durée des symptômes ? Que faire pour que ça ne gratte plus ? Réponse et conseils

POURQUOI LES PUNAISES DE LIT ONT BESOIN DE PIQUER ?

La punaise de lit se nourrit de sang chaud humain, et c’est pour cela qu’elle pique l’homme. Les repas de sang sont indispensables pour les cinq stades de développement des punaises de lit. Chacun de ces stades durent entre 3 et 15 jours.

Grâce à sa salive, elle injecte un anesthésiant, avec anticoagulant et vasodilatateur qui lui permettent de faciliter la piqûre. Elles piquent uniquement dans la pénombre lorsque la personne est totalement immobile.

COMMENT LA PUNAISE DE LIT PIQUE-T-ELLE ?

Les punaises de lit sont de petits insectes de forme ovale que l’on compare souvent au mythe des vampires à cause du fait qu’elles sucent le sang de l’homme. Elles se nourrissent le plus souvent la nuit. Elles peuvent également se nourrir à n’importe quelle heure de la journée si elles sont très affamées. Très malins, ces nuisibles ont la capacité de repérer une personne qui dort grâce à la chaleur qu’elle dégage et par les émissions de CO2 rejetées lors de la respiration.

Pour piquer leur victime, les puces de lit se servent de leur rostre, une sorte de petit bec à 4 aiguillons qui leur permet de percer deux trous dans votre peau. Ces insectes hématophages vous injectent une salive anesthésiante et anticoagulante à travers l’un des trous. Cela vous empêche de ressentir la douleur au moment où ils aspirent votre sang par l’autre trou.

La puce de lit a la capacité de sucer votre sang sur place pendant plus d’une dizaine de minutes si elle n’est pas interrompue. Les effets anesthésiants se dissipent en général après une dizaine de minutes.

COMBIEN DE FOIS LES PUNAISES DE LIT PEUVENT PIQUER ?

Une punaise de lit a besoin de piquer tous les 3 à 5 jours. Plus de piqûres est le signe d’une infestation importante.

Une punaise de lit qui a été dérangée lors de sa piqûre par vos mouvements va piquer plusieurs fois. Les piqûres de punaises de lit sont généralement regroupé par deux à cinq boutons sur la même zone de peau et, le plus souvent, sur les zones du corps non couvertes par les vêtements (bras, jambe, dos).  Elles se présentent de manière groupées ou alignées.

COMBIEN DE TEMPS DURE UNE PIQÛRE DE PUNAISE DE LIT ?

En générale, les boutons apparaissent environ 10 a 30 minutes après la morsure de la punaise de litLe bouton de la piqûre de punaise de lit reste inflammatoires entre 3 à 10 jours selon la peau.

PIQÛRES DE PUNAISES DE LIT : FORMES, SYMPTÔMES ET RÉACTIONS ALLERGIQUES

la forme des piqures de punaises de lit

La punaise de lit pique en général à plusieurs endroits. Vous pouvez observer deux à cinq morsures sur une zone assez restreinte de la peau qui n’est pas recouverte par des vêtements. Tout le monde ne réagit pas cependant de la même façon suite à une piqûre par une punaise de lit. L’assimilation des substances contenues dans la salive de l’insecte diffère d’un individu à un autre. Certaines personnes peuvent donc ne pas avoir de symptômes tandis que d’autres verront apparaître des marques sur leur peau.

Pour vous assurer que les marques que vous portez viennent bel et bien d’une punaise de lit, vous pouvez tenir compte des indices suivants. L’on remarque souvent des boutons qui ont une petite forme ronde et une couleur rouge. Initialement plats, ils peuvent enfler et devenir des papules. Rarement isolés, ces boutons rouges sont le plus souvent groupés en ligne bien droite à l’endroit piqué. En général, les marques ne sont pas visibles après les piqûres de punaises de lit. Vous ne les remarquerez que dans la journée, lorsque les boutons commencent à trop vous démanger.

Selon la sensibilité de chaque individu, les piqûres peuvent être :

  • invisibles, sans douleur et sans démangeaisons,
  • légèrement urticante au matin avec des effets qui disparaissent sans traitement particulier,
  • responsable d’une réaction allergique.

Une personne peut bien supporter ces piqûres et ne retrouver que la trace des morsures. Les personnes qui ont un organisme plus sensible peuvent subir des réactions allergiques avec des boursouflures rouge vif assez douloureuses pouvant évoluer en réaction généralisée. Cela peut également provoquer de vives démangeaisons parfois assimilables à une crise urticaire. Ces démangeaisons peuvent aussi provoquer des troubles de sommeil chez les victimes. Dans certains cas, on peut également assister à un choc anaphylactique qui est une réaction allergique très violente.

ALLERGIES CAUSÉES PAR LES PIQÛRES DE PUNAISE DE LIT

Les réactions allergiques provoquées par les piqûres de punaises de lit, sont dû à la salive inoculée. Au moment de la piqûre, la punaise de lit utilise son appareil piqueur suceur, que l’on appelle un « rostre ». Afin de ne pas risquer d’être dérangé par sa victime, la punaise de lit diffuse une substance anesthésiante, pour rendre sa piqûre indolore durant une vingtaine de minutes. Elle diffuse aussi une substance anticoagulante, pour fluidifier le sang.

L’action de ces deux substances, va avoir pour effet de libérer une molécule de notre organisme, appelée « Histamine ». (voir le site ameli)

Cette situation déclenche une réaction allergique, signalée par une inflammation  locale, accompagnée de rougeurs et démangeaisons.

Toutes les peaux réagissent différemment à ce type de piqûre. 30% de la population est asymptomatique aux piqûres de punaises de lit.

PUNAISES DE LIT : QUELLES DIFFÉRENCES AVEC LES AUTRES PIQÛRES D’INSECTES ?

les différentes piqûres d'insectes

Il est très facile de confondre la piqûre d’une punaise de lit à celle d’un moustique ou d’une puce. Il suffit cependant d’examiner ces trois morsures de plus près pour quand même noter quelques dissemblances.

Différence entre une piqûre de punaises de lit et une piqûre de puces

Les piqûres des puces et celles des punaises de lit sont presque identiques en ce qui concerne la taille. Ces insectes sont tous deux petits et ronds. Les différences se situent surtout au niveau de la :

  • couleur : les morsures d’une punaise de lit laissent des marques rouges, alors que celles d’une puce sont foncées au milieu,
  • douleur : souvent indolores, les piqûres d’une punaise de lit ne démangent certaines personnes qu’au lendemain, alors que l’effet de la morsure d’une puce se ressent dans l’immédiat,
  • localisation : les puces piquent en général leur victime au niveau des membres inférieurs, notamment la cheville, tandis que les piqûres d’une punaise de lit peuvent être présentes partout sur le corps.

Ces dernières peuvent en effet piquer leur hôte sur toute surface de la peau où le sang est accessible. Vous pouvez donc trouver les marques de ces piqûres au niveau des bras, du dos, du torse…

Différence entre une piqûre de puce de lit et une piqûre de moustique

On peut aussi facilement confondre des piqûres de punaises de lit et celles de moustiques. Lorsque vous regardez de plus près, vous pourrez également constater des différences au niveau de la couleur et de la localisation. Si les traces laissées par la morsure d’une punaise de lit sont totalement rouges, celles d’un moustique sont plus claires et tendent parfois vers le blanc.

En ce qui concerne la localisation, on remarque que les piqûres du moustique se trouvent uniquement sur les endroits du corps qui ne sont pas couverts pendant le sommeil. De plus, elles sont souvent isolées. Il est même possible de voir un seul bouton à la partie piquée. En revanche, pour la punaise de lit, on peut retrouver des boutons groupés partout sur le corps.

COMMENT RECONNAÎTRE UNE PIQÛRE DE PUNAISE DE LIT ?

Les piqures de punaises de lit sont souvent confondues avec des piqûres de moustiques ce qui retarde grandement le diagnostique. En effet, on observe des réactions provoquant des papules oedémateuses, similaire aux piqûres de moustiques. Les piqûres de punaises de lit ressemblent à des bosses rouges, qui peuvent démanger, mais sont le plus souvent imperceptibles. Chez les personnes qui sont allergiques à l’histamine, une substance que dégage les punaises de lit, les piqures peuvent engendrer des démangeaisons, des inflammations, voire même des œdèmes. Plus les punaises de lit vont se multiplier et plus il y aura de plus en plus de morsures dans le temps.

La piqûre de punaise de lit déclenche une atteinte dermatologique, qui se traduit couramment par un lésion cutanée, se présentant sous forme de prurit érythémateux et macula-papuleux, d’une taille de 0,5 à 2 cm de diamètre, avec un point hémorragique au centre, comme les piqûres d’insectes provoquent la plus part du temps. À son maximum le matin, la lésion s’améliore généralement le soir même. (source: Romain Lasseur, docteur en toxicologie animale)

 

PHOTOS DES PIQURES DE PUNAISES DE LIT POUR LES RECONNAÎTRE

LA PIQÛRE DE PUNAISE DE LIT EST-ELLE DANGEREUSE POUR LA SANTÉ ?

Contrairement à la tique et au moustique, la punaise de lit ne transmet pas de maladie à l’homme. On peut donc dire qu’elle n’est pas dangereuse pour la santé. Le fait de gratter intensément une piqûre de punaise de lit peut cependant provoquer de nombreux désagréments. Vous pourrez avoir des infections cutanées, un staphylocoque et des difficultés respiratoires.

À force d’être piqué, vous pouvez aussi développer une sensibilité accrue aux morsures de ces nuisibles. La victime peut également développer des troubles psychologiques tels que la perte de sommeil, l’anxiété, le sentiment d’insécurité et de honte… Ces troubles peuvent devenir graves si vous ne vous faites pas soigner par un professionnel.

LA PIQÛRE DE PUNAISE DE LIT TRANSMET-ELLE DES MALADIES ?

L’appareil de la punaises de lit appelé « rostre » est trop petit pour qu’il puisse transmettre de maladie. Le problème le plus important est le risque d’infections suite aux grattements avec des mains non désinfectées. Les punaises de lit sont connues pour provoquer des réactions dermatologiques et allergiques, allant d’une piqûre localisée à une crise d’urticaire généralisée. Les piqûres de punaises de lit sont sources d’anémie fiévreuse en cas d’infestation sévère, et aussi de troubles psychologiques phobiques variés.

Le risque infectieux:

Comme toute piqûre d’insecte, le grattage peut être responsable de surinfection bactérienne. La surface extérieure de la punaises de lit peut transporter de nombreux agents microbiens, comme des staphylocoques. Malgré les 45 agents pathogènes évoqués en laboratoire, la punaise de lit n’a jamais démontré la capacité à transmettre de maladie.

 

Les effets psychologiques:

Tout individu qui réside dans un lieu infesté de punaises de lit, va rapidement associer les moments de repos sur le lit, ou le canapé, aux piqûres. La fatigue, le stresse, et l’irascibilité se fait rapidement ressentir chez ces personnes en souffrance.

COMMENT SOULAGER DES PIQÛRES DE PUNAISES DE LIT ?

soulager les piqures de punaises de lit

En général, les piqûres de punaises de lit disparaissent de façon naturelle après une dizaine de jours. Dès que les boutons apparaissent sur votre corps, n’hésitez pas à nettoyer votre peau avec une solution antiseptique ou avec de l’eau et du savon. Si vous cherchez une solution pour soulager l’enflure, appliquez de la glace sur la zone piquée ! Il faudra cependant consulter un médecin, si la peau gonfle anormalement, si elle semble s’infecter ou si les démangeaisons persistent.

QUELS TRAITEMENTS POUR LES PIQÛRES DE PUNAISE DE LIT ?

Il n’existe aucun traitement spécifique contre les piqûres de punaise de lit. Il est important de bien nettoyer la plaie et d’éviter de se gratter pour limiter le risque de surinfection.

En revanche, le traitement de votre logement est essentiel pour stopper la prolifération et donc les piqures de punaises de lit, et ainsi pouvoir éradiquer leur présence. Un protocole préparatoire doit être respecté: Le linge de lit, les vêtements et les textiles doivent être aspirés, lavés à 60° minimum. Les matelas, les rideaux les moquettes peuvent être nettoyés à la vapeur à plus de 180°. Lorsque la haute température n’est pas possible, vous pouvez stocker les tissus et objets au congélateur pendant 72 heures à -20°C.

PIQÛRES DE PUCES DE LIT : QUELQUES INDICES RÉVÉLATEURS DANS VOTRE MAISON

Pour que ces insectes vous piquent, il faut nécessairement qu’ils élisent domicile dans votre chambre. Vous pouvez détecter leur présence en vous basant sur plusieurs indices :

  • des traces de sang sur votre literie (drap, oreiller, matelas…),
  • des traces marron sur votre matelas, votre drap ou le bois des lits (les punaises de lit produisent en général des déjections qui tachent votre literie),
  • des traces de nid (on retrouve le plus souvent leurs œufs agglutinés sous forme de petites grappes derrière les plinthes, les interrupteurs, les tiroirs, entre les lattes du sommier).

La découverte de carapaces de punaises de lit est également un autre signe de la présence de ces nuisibles dans votre chambre ou habitation. On les retrouve souvent au sol ou sur les parties de la structure du lit qui soutiennent le matelas.

COMMENT SE DÉBARRASSER DES PUCES DE LIT ?

Vous avez constaté la présence de punaises de lit dans votre chambre et cherchez des solutions pour vous en débarrasser. Voici des conseils pratiques qui vous aideront à en finir avec ces nuisibles.

Luttez contre les puces de lit avec un traitement naturel

Pour vous débarrasser de ces nuisibles, vous pouvez commencer par un traitement naturel. Avant de commencer le traitement, vous devez d’abord aspirer les punaises, les larves et les œufs visibles et les jeter hors de la maison. L’étape suivante consiste à utiliser un nettoyeur vapeur à 100 °C ou à 180 °C pour laver en profondeur votre parure de lit. Il est possible de laver les linges de lit à 60 °C ou 90 °C. Passez-les ensuite au sèche-linge !

La terre de diatomée est connue pour lutter contre les punaises de lit. Elle est considérée comme un insecticide 100 % naturel. Vous n’aurez donc qu’à saupoudrer le sol et les plinthes avec ce produit pour repousser ces nuisibles. Vous pouvez aussi utiliser une solution de bicarbonate de soude diluée dans de l’eau pour combattre ces insectes. Il suffit d’arroser les surfaces où ils se trouvent avec cette solution et le tour est joué ! Cette solution n’est toutefois vraiment efficace qu’au début de l’infestation.

Si le traitement naturel ne marche pas, il sera alors nécessaire de contacter un professionnel pour une efficacité maximale.

Faites appel à une société de désinsectisation

Pour stopper une infestation de punaises de lit, vous devez solliciter l’aide d’une entreprise spécialisée dans la désinsectisation. derattack est l’une des entreprises de France les plus connues dans le domaine de la dératisation, de la désinfection, et de la désinsectisation.

Agréée par le ministère de la transition écologique et solidaire, notre société est composée de techniciens compétents et qualifiés pour résoudre votre problème de nuisibles. Que ce soit pour l’éradication de punaises de lit, cafards, puces, blattes, guêpes, frelons, rats ou souris, nos techniciens sont disponibles pour une intervention rapide. Contactez-nous donc pour demander un devis gratuit ! 07 55 54 91 87

 

Entreprise punaise de lit

Société spécialisée dans les punaises de lit

Nous libérons vos locaux professionnels, maison d’habitation et appartement de tous types de nuisibles.

Derattack vous propose une intervention rapide et un résultat durable avec des produits innovants, contrôlés et certifiés.

Nos techniciens utilisent les dernières réglementations, d’hygiène, de sécurité et du respect de l’environnement. Derattack, une Entreprise Certifiée et Agréée.

Faites confiance au leader de la lutte contre les nuisibles.

Quels sont les méthodes sécuritaires pour le traitement des nuisibles ?

Derattack s’avère une société tournée vers la recherche continuelle de nouvelles techniques d’extermination de plus en plus performantes, sécuritaires et responsables. À juste titre, nous adaptons au cas par cas nos interventions en vue d’aboutir à des résultats effectifs tout en préservant votre bien-être ainsi que l’intégrité de votre environnement naturel.

Nos méthodes se révèlent donc respectueuses de votre environnement naturel et vous protègent, vous et vos animaux domestiques. Soyez donc assuré que notre entreprise pour traiter les punaises de lit veille au bien-être de tous. Qu’il s’agisse des procédés naturels ou chimiques, tout réside dans le choix de produits adéquats et dans la maîtrise des techniques.

L’approche anticipative pour lutter contre les punaises de lit

Une fois l’opération d’extermination exécutée, nos experts vous accompagnent dans la prise de mesures préventives afin d’éviter de nouvelles invasions. Il s’agit d’une démarche de suivi et de maintien des résultats satisfaisants sur la durée. En ce qui concerne le traitement des punaises de lit, les actions de préventions se structurent principalement autour de :

  • précautions lors des déplacements : les punaises de lit se faufilent facilement dans les sacs, valises ou même les vêtements. Il importe de prêter attention aux lieux dans lesquels vous passez du temps (hôtels, bureaux…) en vue de ne pas ramener progressivement ces insectes chez vous. Derattack vous guide dans la détection des moindres détails sur la présence de ces insectes puis dans la riposte urgente appropriée.
  • mesures d’assainissement : évidemment, une habitation bien entretenue laisse peu de places aux punaises de lit. Nos spécialistes vous indiquent les endroits les plus réceptifs de votre local à l’envahissement des nuisibles ainsi que les meilleurs moyens de les maintenir sains et saufs.

La rapidité d’intervention de notre entreprise

Besoin en urgence d’une entreprise de désinsectisation à Paris? Derattack rapplique en un rien de temps. Notre siège social se localise justement à Paris pour vous garantir une intervention rapide et une satisfaction totale.

Quant aux urgences partout ailleurs en France, nous disposons de plusieurs filiales pour vous répondre rapidement. Avec 380 experts dans notre entreprise pour traiter les punaises de lit, la réactivité absolue se trouve garantie. Nous intervenons 7j/7 à Paris et dans toute la région Île-de-France. Bénéficiez du meilleur service contre l’extermination des punaises de lit, contactez-nous dès maintenant.

  • La tique du hérisson Ixodes hexagonus est présente partout en Europe et s’attaque aux hérissons, mais aussi à des prédateurs tels que les renards ou les martres, parfois aux chiens ou aux chats. L’homme peut également être choisi comme hôte, mais les cas sont rares. Comme souvent chez les tiques dures, les femelles sont plus grandes que les mâles et peuvent mesurer jusqu’à 4,5 millimètres. Ces tiques peuvent également transmettre des agents pathogènes, notamment ceux de la borréliose et de la FSME.
  • La tique du pigeon Argas reflexus fait partie de la famille des argasidés (tiques molles). Comme son nom l’indique, ses hôtes privilégiés sont les pigeons. Elle ne pique des humains qu’en l’absence de pigeons à proximité. Les adultes de cette espèce peuvent atteindre une taille de 10 millimètres lorsqu’elles sont gorgées de sang (femelles) et 4 millimètres pour les mâles.

    Comment déceler et reconnaître tiques et puces ?

    Les beaux jours sont bien là et, avec eux, quelques invités immanquablement présents tous les ans : les tiques et les puces !
    Les températures clémentes sont, en effet, propices à la multiplication de ces parasites.
    Voici comment savoir si votre animal est concerné et comment lutter contre ces petits envahisseurs…

     

    Faisons les présentations

    Les puces et les tiques sont des parasites hématophages, c’est-à-dire qu’elles se nourrissent du sang de leur hôte.

    Les puces

    Les puces sont plates, de couleur brune et mesurent quelques millimètres de longueur.

     

    Puce observée au microscope

    Seules les puces adultes contaminent les animaux de compagnie.

    Cycle de développement de la puce

     

    La puce pique son hôte pour ingérer son sang puis 24 à 48 heures plus tard, pond des œufs qui vont être disséminés partout dans l’environnement de l’animal. Les autres stades de développement de la puce se passent donc dans l’environnement. Œufs, larves et nymphes se plaisent d’ailleurs beaucoup dans nos foyers chauds et douillets. C’est pour cette raison que les puces peuvent contaminer chiens et chats toute l’année !

    Les tiques

    Selon leur stade de développement et la quantité de sang qu’elles ont ingérée, les tiques mesurent de quelques millimètres (tique à jeun) à plus de 1 centimètre (lorsqu’elles sont gorgées de sang).

     

    La tique est un acarien, elle possède 4 paires de pattes

     

    Les tiques adultes, mais également les larves et les nymphes, sont hématophages. Elles réalisent leur repas de sang sur des petits mammifères pour les stades les plus précoces puis sur des mammifères de plus grande taille (notamment chien, chat, vache, cervidés… et même l’homme). Le risque d’infestation est beaucoup plus important dans certains environnements que les tiques affectionnent tout particulièrement comme les zones boisées, les champs et les herbes hautes.

    Comment voir et reconnaître ces parasites ?

    Les puces

    Pour arriver à voir des puces sur un animal de compagnie, il faut chercher sur la peau, à la base des poils, et même plutôt chercher à rebrousse-poil. Les zones où on peut les voir préférentiellement sont le dos, la croupe et la base de la queue. Vous pouvez également inspecter la tête et le ventre : il peut arriver qu’on les voie courir dans ces zones  moins riches en poils lorsque l’infestation est importante.

    Si vous arrivez à en repérer, vous verrez passer un petit insecte qui se déplace très rapidement sur la peau. Inutile d’espérer attraper ou écraser les puces, c’est généralement impossible avec les doigts. Elles sont, en effet, extrêmement rapides et ont une carapace qui les protège très efficacement : Pour avoir plus de chances d’observer des puces, vous pouvez passer un peigne très fin sur le dos de votre animal. Vous passez le peigne et vous déposez ce que vous récoltez sur une feuille blanche ou une compresse.

    Les tiques

    Tique visible sous la paupière inférieure d’un chien

    À la différence des puces, les tiques ne se déplacent pas sur l’animal.

    Elles grimpent sur lui lorsqu’il passe dans les zones où elles sont présentes, se fixent en lui mordant la peau et restent ensuite accrochées. On les retrouve donc, le plus souvent, sur les zones du corps proches du sol et de la végétation : pattes, ventre, cou, flancs, museau…

    Vous pouvez trouver des tiques en inspectant soigneusement votre animal : Il est, en effet, parfois possible de les sentir en le caressant ou, selon leur taille, de les voir directement.

    À l’observation, elles peuvent être confondues avec une verrue ou un kyste, d’autant que certaines tiques sont de couleur rosée. Mais en regardant soigneusement à la base des poils, on peut voir la tête fixée à la peau et de petites pattes sur les côtés.

    Surtout, n’essayez pas de retirer une tique en tirant dessus ou avec une pince à épiler après l’avoir couverte d’éther : une partie de la tête resterait, en effet, sous la peau et pourrait provoquer une réaction inflammatoire (en revanche, pour combattre une idée reçue encore fréquemment répandue, une tique ne « repousse » pas !). Pour un retrait facile et complet de la tique, il existe des petits crochets à tiques très efficaces que vous pourrez vous procurer chez votre vétérinaire. N’hésitez pas à lui demander conseil.

    D’autres indices de leur présence

    De par leur rapidité et leur petite taille, il est souvent extrêmement difficile d’apercevoir directement des puces sur son animal. Vous l’aurez compris : ne pas voir de puce ne signifie pas que votre animal n’en a pas ! Il sera, par contre, souvent beaucoup plus facile d’observer des traces de leur présence : leurs déjections. Les crottes de puces sont de petites pellicules noirâtres à la base des poils. Elles sont observables en écartant les poils en divers endroits et plus particulièrement dans les zones citées plus haut (croupe, base de la queue…).

     

    Déjections de puces observées dans les poils d’un chat

     

    On peut les récolter en passant un peigne fin sur le dos de l’animal ou en appliquant une compresse humide dans les zones où elles ont été repérées. Pour être sûr qu’il s’agit bien de crottes de puces, déposez ces pellicules sur un mouchoir blanc ou une compresse et mouillez légèrement avec de l’eau. En se dispersant, ces déjections laisseront une trace rougeâtre, signe qu’il s’agit bien de sang digéré.

    La présence des puces doit également être suspectée lorsque votre animal présente des démangeaisons. Il est fréquent qu’un animal infesté de puces se gratte, bien que cela ne soit pas systématique.

    Chez un animal allergique aux piqûres de puces, des lésions dermatologiques très importantes pourront apparaître : rougeurs, croûtes, dépilations, ce même si les puces ne sont pas présentes en grande quantité sur l’animal. On parle alors de DAPP ou DHPP : Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces ou Dermatite par Hypersensibilité aux Piqûres de Puces. Des démangeaisons chez les propriétaires peuvent également être un signe de présence de ce parasite au sein du foyer : après s’être multipliées dans l’environnement (parquet, tapis, moquette, etc.), les puces peuvent parfois piquer les humains, provoquant l’apparition de boutons et démangeaisons bien désagréables.

    Les tiques, quant à elles, laissent très peu d’indices après leur passage, à part une éventuelle petite rougeur, voire une petite boursouflure, qui reste difficile à déceler. votre animal peut donc avoir été parasité par des tiques sans que vous ne vous en soyez rendu compte.

    Pourquoi éviter à tout prix la présence de ces parasites sur votre animal ?

    Outre les démangeaisons et risques d’allergies décrits précédemment, et qui sont déjà une excellente raison de protéger son animal, la contamination par des puces et tiques peut également favoriser la transmission de parasites et de maladies.

    Les puces peuvent notamment transmettre des vers, en particulier un ténia (le Dipylidium), dont elles sont souvent porteuses. Chez le chat, les puces peuvent également transmettre une maladie appelée mycoplasmose féline (hémobartonellose féline), responsable de la destruction des globules rouges. Bien que peu fréquente, cette maladie peut s’avérer très grave pour les animaux atteints.

    De la même façon, les tiques peuvent transmettre de très nombreuses maladies chez le chien, comme la piroplamose, la maladie de Lyme (borréliose canine) mais encore l’ehrlichiose ou l’anaplasmose. Ces maladies sont de plus en plus répandues et il est important de les connaître. Ainsi, si votre chien présente des symptômes tels que fièvre, abattement, pâleur des muqueuses, saignements, une coloration anormale des urines ou encore des douleurs articulaires, contactez votre vétérinaire sans attendre, même si vous n’avez pas vu de tiques sur votre chien, car ces pathologies peuvent être très graves et doivent être prises en charge au plus vite !

    Le maître mot : la prévention !

    Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de puce ou de tique sur votre animal qu’il n’en a pas ! Pour être certain d’éviter leur présence, un seul moyen : la prévention.

    Des traitements antiparasitaires très efficaces existent sous différentes formes pour éviter que votre chien ou votre chat ne soit contaminé : pipettes spot-on, sprays, colliers ou encore comprimés. Demandez conseil à votre vétérinaire, il pourra vous recommander le traitement le mieux adapté à votre animal et à son mode de vie.

     

Société de Dératisation sur Paris & IDF

Lutte contre les nuisibles? Extermination de vermines? Derattack est le leader du marché de la prévention et de la lutte contre les nuisibles.

L’entreprise est riche d’une longue tradition, mais elle se distingue aussi par des innovations porteuses d’avenir et une diversité exceptionnelle de produits et de services en matière de lutte et de prévention contre les nuisibles et de prestations d’extermination de vermines.

Puce et punaise de lit : différences physiques et physiologiques

Description

La taille : la punaise est beaucoup plus grande que la puce. La première mesure entre 5 et 8 millimètres alors que la seconde mesure entre 1 et 4 millimètres. La forme de l’insecte : la puce est plus allongée que la punaise de lit qui est de forme ovale. Couleur de l’insecte : la punaise est rougeâtre alors que la puce est plutôt jaune. Mode de déplacement : la punaise marche alors que la puce saute. Aucune des deux ne vole.

Mode de vie et alimentation

La punaise de lit est un parasite exclusif de l’homme, autrement dit, elle ne pique pas d’autres mammifères. La puce est beaucoup plus opportuniste et se propage en se cachant dans la fourrure des animaux de compagnies comme les chats et les chiens pour ensuite envahir toute la maison et éventuellement piquer les humains. On la trouve aussi dans le pelage des rats et des rongeurs en générale. Les deux se nourrissent de sang. La punaise vit et pique exclusivement la nuit alors que la puce n’a pas peur de la lumière du jour. Enfin, la punaise de lit ne reste pas sur son hôte et retourne, une fois son repas ingéré, se cacher dans son nid, dans les lattes du sommier ou dans le mur derrière une prise électrique.

Reproduction

Les deux insectes se reproduisent très vite. La punaise pond une dizaine d’œufs chaque jour, la puce, quant à elle, peut en pondre une cinquantaine ! Les deux insectes envahissent donc ultra rapidement les lieux qu’elles infestent.

Des piqûres différentes

La piqûre de la punaise de lit n’est absolument pas douloureuse (en piquant elle injecte un anesthésiant efficace) alors que celle de la puce fait mal. La puce s’attaque le plus souvent aux chevilles de ses victimes alors la punaise exploite toute la surface de la peau du dormeur avec une préférence pour les zones non couvertes de vêtements car plus accessibles. Sa piqûre forme des lignes assez caractéristiques alors que la puce attaque aléatoirement la zone de la cheville et des mollets. Les deux piqûres démangent énormément et peuvent causer des allergies.

Traitements contre ces deux nuisibles

Que vous soyez infestés de puces ou de punaises de lit il faudra impérativement mettre en place un traitement adapté car ces deux insectes ont la peau dure et prolifèrent très vite. Si ils ne transmettent pas de maladie aux humains ils sont très désagréables et peuvent générer des désordres psychologiques importants. La présence d’un insecte piqueur à la maison est pour beaucoup source d’angoisse. Si vous identifiez des puces commencez par traiter votre chat et votre chien. Nettoyer la niche, les tapis et tous les éléments en tissu où l’animal a l’habitude de dormir. De même, lavez tous les draps et toutes les housses de coussins. Vous pouvez acheter un insecticide mais le plus sûr et le plus efficace sera sans aucun doute de téléphoner à un professionnel. Pour les punaises de lit la tâche est encore plus ardue. Cet insecte est très résistant et seul, le ménage même très soigneux, de la maison est insuffisant. Faites appel à votre professionnel de la désinsectisation. Ce dernier pourra vous conseiller un traitement thermique ou un traitement chimique. Il pourra aussi vous conseiller d’utiliser le grand froid pour tuer les punaises (la cryogénisation et la surgélation du linge sont d’excellents traitements).

[ratemypost]