PartagezSommaireLorient Habitat entend éradiquer blattes et autres nuisibles. Une opération associant médiation et traitement est lancée à Kervénanec, site pilote.13 bâtiments soit 600 locataires sont concernés par l’opération de traitement des nuisibles.1 Améliorer le cadre de vie2 Kervénanec, site piloteSuivez Derattack sur Facebook et Twitter3 Médiation, traitement préventifUn site pilote pour l’éradication des nuisibles Lorient Habitat entend éradiquer […]
Partagez

Un site pilote pour l’éradication des nuisibles

Lorient Habitat entend éradiquer blattes et autres nuisibles.

Une opération associant médiation et traitement est lancée à Kervénanec, site pilote.

13 bâtiments soit 600 locataires sont concernés par l’opération de traitement des nuisibles.

1 Améliorer le cadre de vie

Blattes et autres nuisibles dans votre logement et cela peut virer au cauchemar. « Cela pèse sur la qualité de vie », reconnaît Jean-Philippe Julien, directeur du département maintenance patrimoine à Lorient Habitat. « On les trouve derrière un frigo, derrière le four, là où il y a de la nourriture et de l’humidité ». L’office public de l’habitat reconnaît être « ponctuellement » sollicité par des locataires. Les traitements ciblés ne permettent que de contenir le problème. Afin d’améliorer le cadre de vie des résidents, Lorient Habitat souhaite aller plus loin en éradiquant toutes ces petites bêtes. À cette fin, un groupe de travail a été constitué en janvier 2021, associant bailleurs, locataires, ville et structures sociales.

2 Kervénanec, site pilote

Lorient Habitat a choisi comme site pilote celui de Kervénanec. Non pas parce que le quartier est plus touché qu’un autre mais « parce que nous y sommes très présents », précise Jean-Philippe Julien. Cela représente un ensemble de 13 bâtiments soit 600 locataires.

Suivez Derattack sur Facebook et Twitter

3 Médiation, traitement préventif

Le plan d’actions mis en place par Lorient Habitat associe deux leviers : médiation et éradication. « Une des solutions c’est de sensibiliser tous les locataires. Nous avons recruté une médiatrice pour qu’elle prenne contact avec eux ». Objectif de cette dernière : expliquer les enjeux. Ce qu’est un nuisible, pourquoi il se développe, comment il va être traité. L’occasion aussi de rappeler l’obligation, pour chaque locataire, d’ouvrir leur logement aux entreprises mandatées par Lorient Habitat. « Elle est présente à Kervénanec cinq jours sur sept et sept heures par jour », précise le directeur. Dans un second temps, l’ensemble des logements fera l’objet d’un traitement préventif. La médiation (du porte-à-porte) a déjà commencé. La première campagne de traitement doit quant à elle démarrer dans le secteur nord au début du mois d’octobre.

 

source Lorient habitat   tél. 0 801 90 03 04.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Notez cet article !

Moyenne 5 / 5. Nb de votes: 1

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er !


Partagez
Article précédent

DES CAFARDS DANS LA MACHINE

Article suivant

Pourquoi des fourmis après la pluie ?